Connect with us

Nouvelle-Aquitaine

Deuxième jour du procès Cahuzac : le villeneuvois Jean-Luc Barré à la barre

Publié

le

L'historien Jean-Luc Barré a reçu notre équipe avant son témoignage lors du procès en appel de Jérôme Cahuzac. / © France 3 Aquitaine
Ce mardi après-midi, la Cour d’appel de Paris examine l’affaire sur le fond. Jérôme Cahuzac devra s’expliquer sur le compte qu’il avait ouvert en Suisse en 1992.

Lors de son procès en première instance, l’ex ministre au budget avait donné une explication qu’il n’avait jamais évoquée pendant l’instruction. Ce compte caché devait servir à l’activité politique de Michel Rocard, aujourd’hui décédé.

Les deux hommes se connaissaient. Jérôme Cahuzac avait rejoint le cabinet de Claude Evin, le ministre des Affaires sociales du gouvernement Rocard. Il fut ensuite le conseiller du Premier ministre. 
Michel Rocard ambitionnait, à l’époque, de se présenter à l’élection présidentielle. Jérôme Cahuzac a affirmé qu’il avait ouvert un compte en Suisse pour financer cette future campagne. Elle n’aura jamais lieu. Michel Rocard renonçant à se présenter.

Cette hypothèse, un autre homme la défend. L’historien et ancien élu d’opposition villeneuvois Jean-Luc Barré. Il a mené son enquête dont il livre les conclusions dans son ouvrage Dissimulations publié en 2016. 
Pour lui, ce compte était de nature politique : 

Il n’a, à aucun moment, servi à Jérôme Cahuzac. Ce compte est totalement dormant Comme si il ne lui appartenait pas. 

Jean-Luc Barré “un compte de nature politique”
L’historien sera cité comme témoin ce mardi au procès de Jérôme Cahuzac.
Il défend l’hypothèse d’un compte caché pour financer l’activité politique de Michel Rocard

Ecoutez l’intégralité de son interview : 

Jean-Luc Barré : son entretien en intégralité

 

Source : https://france3-regions.francetvinfo.fr/nouvelle-aquitaine/lot-et-garonne/deuxieme-jour-du-proces-cahuzac-villeneuvois-jean-luc-barre-barre-1423139.html

Lire la suite
Commentaires

Nouvelle-Aquitaine

Météo en Aquitaine du dimanche 18 février 2018

Publié

le

© CC BY 2.0
Le temps sera brumeux avec pas mal de grisailles demain en Aquitaine. Elles se dissiperont plus ou moins rapidement au cours de la matinée. Les chances d’éclaircies seront plus nettes sur l’Est de la région dans l’après midi alors qu’à l’Ouest le ciel sera le plus souvent bien nuageux. Il pourrait même bruiner un peu sur le littoral.

Les températures maximales iront de 10°C à Bayonne et Périgueux à 12°C à Bergerac et Mont de Marsan.

Lundi les formations brumeuses du matin laisseront place à un ciel en demi-teinte, plutôt nuageux avec de courtes éclaircies. Mardi verra un ciel très nuageux à couvert le matin, avec un risque de pluie l’après-midi.

 

Source : https://france3-regions.francetvinfo.fr/nouvelle-aquitaine/meteo-aquitaine-du-dimanche-18-fevrier-2018-1425763.html

Lire la suite

Nouvelle-Aquitaine

Poitiers : nouvelles manifestations de Colère 86 contre la limitation à 80 km/h

Publié

le

Les membres du collectif Colère 86 ont bloqué trois stations services de grandes surfaces de l'agglomération de Poitiers. / © France 3

A Poitiers, il s’agissait de la quatrième action de Colère 86, un collectif regroupant notamment des motards, des automobilistes, des ambulanciers et des taxis ruraux. Les manifestants se sont regroupés sur le parking d’une zone commerciale près de Migné-Auxances. Le cortège de 400 motards environ a ensuite emprunté la rocade en opération escargot tout en provoquant des ralentissements pour aller bloquer les stations services de trois grandes surfaces de l’agglomération poitevine.

Les manifestants voulaient ainsi symboliser leur opposition à la hausse du prix des carburants depuis le 1er janvier et des taxes. Ils veulent aussi faire connaître leur mécontentement face au renforcement prévu du contrôle technique au mois de mai en même temps qu’à la privatisation des radars embarqués et bien entendu à la limitation à 80 km/h. Ils affirment qu’une manifestation sera organisée chaque samedi.

Le reportage de Valentine Leboeuf, Sébastien Hondelatte et Bénédicte Biraud :

Colère 86

Des actions similaires se sont déroulées dans les autres départements de la région.
A Niort, à l’appel d’Alliances Citoyennes 79 et des Motards en Colère, un cortège de plus de 500 motards et d’une centaine de voitures a roulé de l’Acclameur vers le centre-ville.

A Angoulême, 800 motards des Motards en Colère 16 ont organisé une “opération cagouille” sur les routes autour de l’agglomération pour protester notamment contre l’abaissement de la vitesse à 80 km/h.

A Saintes, en Charente-Maritime, le collectif Colère 17 avait prévu de bloquer le péage de l’autoroute A10 mais à peine une quarantaine de personnes s’est rassemblée sur place. Le barrage s’est finalement transformé en opération escargot jusqu’à Niort pour rejoindre le rassemblement niortais.

Source : https://france3-regions.francetvinfo.fr/nouvelle-aquitaine/vienne/poitiers/poitiers-nouvelles-manifestations-contre-limitation-80-kmh-1425851.html

Lire la suite

Nouvelle-Aquitaine

Périgueux : la grogne du collectif “Colère 24”

Publié

le

Périgueux : la grogne du collectif "Colère 24" / © France 3

Outre l’expression d’un “ras le bol général“, l’action de ce samedi 17 février a pris une tonalité particulière.

En effet, dans le cadre des actions menées aujourd’hui, les manifestants de Colère 24 se sont rassemblés devant la maison d’arrêt de Périgueux. La raison ? L’incarcération dans cet établissement de l’un des principaux organisateurs du mouvement en Dordogne, Leandro Antonio Nogueira. C’était le 9 février dernier.

Pour rappel, Colère 24 avait mobilisé près de 600 manifestants pour son premier rassemblent, le 27 janvier. 

Source : https://france3-regions.francetvinfo.fr/nouvelle-aquitaine/dordogne/perigueux/perigueux-grogne-du-collectif-colere-24-1425839.html

Lire la suite

Top News

fr French
X