Connect with us

Grand Est

Ancy-Dornot : l’école mise en ligne sur Le Bon Coin par les parents d’élèves

Publié

le

Ancy-Dornot : l'école mise en ligne sur Le Bon Coin par les parents d'élèves

Ancy-Dornot veut garder son école

Les parents d’élèves d’Ancy-Dornot sont particulièrement remontés et motivés.
Ils viennent d’apprendre qu’une classe pourrait être fermée à la rentrée de septembre 2018.

Et se mobilisent donc pour éviter cette fermeture.

L’école a été publiée sur une annonce du… Bon Coin, tandis qu’une pétition était lancée sur change.org.

Il n’y a pas à dire : à Ancy-Dornot, la résistance s’organise !

Le texte de la pétition

Non à la fermeture d’une classe et à la suppression d’un poste !

Nous avons appris qu’une classe pourrait être fermée lors de la rentrée scolaire de septembre 2018.
Nous, parents d’élèves d’Ancy-Dornot, nous nous opposons à cette fermeture.

Nous, parents, grands-parents, élus,…devons tous nous mobiliser pour contester la fermeture envisagée et garder notre classe.

La fermeture d’une classe aurait pour conséquences pour nos enfants :

  •  Passage à plusieurs niveaux par classe
  •  Réduction du temps individualisé
  •  Réduction du temps consacré aux élèves en difficulté L’augmentation des effectifs par classe empêcherait les  enseignants  d’apporter un enseignement de qualité et un soutien indispensable à nos enfants.
  •  Suppression du temps de décharge de direction : moins d’accueil des familles.

Il faut voir au-delà du simple relevé comptable et penser aux intérêts de l’élève, mais également les conséquences pour notre village. Car, il faut le signaler, une fermeture de classe est un signal négatif pour le développement du village et pourrait faire fuir d’éventuelles familles.

C’est une école qui a été entièrement rénovée et inaugurée en septembre 2017 avec la présence de l’Inspectrice de l’Education Nationale, et cinq mois après on nous annonce une fermeture ! 

Pour ces raisons, nous nous refusons à accepter, en tant que citoyens et parents d’élèves, la fermeture d’une classe à l’école élémentaire « Les Coteaux » d’Ancy-Dornot.

Afin de garantir et défendre la réussite de tous les enfants dans un cadre pédagogique serein et épanouissant, nous demandons au directeur académique de prendre en considération notre demande et de maintenir les quatre classes actuelles.

La pétition est en ligne : CLIQUEZ ICI

Source : https://france3-regions.francetvinfo.fr/grand-est/ancy-dornot-ecole-mise-ligne-bon-coin-parents-eleves-1423133.html

Lire la suite
Commentaires

Grand Est

Une victoire à l’arrachée pour Troyes face à Metz

Publié

le

Malheureux pendant une bonne partie du match, Adama Niane a fini par faire craquer la défense messine en fin de match. / © François Nascimbeni / AFP

Les Troyens peuvent respirer. En s’imposant en toute fin de match face à Metz 1-0, ils mettent fin à leur mauvaise série – 3 défaites consécutives dont 2 en championnat – et se relancent dans la course au maintien en Ligue 1. L’Estac sort de la zone de relégation et pointe provisoirement à la 15ème place, avec un match en retard très important à jouer ce mardi contre Dijon. En revanche, pour les Lorrains, cette défaite qui survient après celle à domicile face à Montpellier met sans doute fin aux derniers espoirs de sauvetage parmi l’élite. Les hommes de Frédéric Hantz comptent désormais huit points de retard sur le barragiste et le premier non relégable…

Ce duel entre les deux derniers de Ligue 1 a débouché sur une première période très animée marquée par de nombreuses occasions, en majorité pour Troyes qui a encore énormément peiné dans la finition. Après la pause, le rythme est retombé et les Troyens ont commencé à s’essouffler. Les Messins auraient très bien pu l’emporter, Florian Mollet loupant la balle de match à la 76ème minute en ne cadrant pas sa reprise. Mais au courage, les hommes de Jean-Louis Garcia se sont accrochés et sur un dernier rush dans son couloir droit à la 88ème minute, le latéral Mathieu Deplagne a pris le dessus sur son vis-à-vis avant de centrer pour Adama Niane dont la reprise croisée a fait mouche, délivrant le stade de l’Aube. Un but et une victoire qui pourraient peser très lourd au moment du décompte final, même si le chemin vers le maintien s’annonce encore long pour l’Estac…

Source : https://france3-regions.francetvinfo.fr/grand-est/victoire-arrachee-troyes-face-metz-1425887.html

Lire la suite

Grand Est

Troyes. L’IUT cherche à féminiser ses promotions

Publié

le

Troyes, le 17 février 2018 / © Paul-Antoine Boudet / France 3 Champagne-Ardenne

Des machines dans tous les recoins, des L’endroit a tout du laboratoire du savant fou…Dans cet atelier de l’IUT de Troyes, on forme les spécialistes de l’industrie du futur, de la conception à la fabrication, un secteur en plein essor qui recrute.

“C’est une formation qui se réalise en deux ans. Nous recevons tous les mois une dizaine d’offres de CDI pour nos étudiants”, assure Najib Essounbouli, chef du département génie mécanique et productique.

Une filière qui recrute​

Un emploi quasi assuré dès l’issue de la 2e année, de quoi avoir le sourire. Ces étudiants travaillent dans la bonne humeur leur projet de fin d’études : un bras articulé. Parmi eux, Justine. Dans sa promotion, les filles sont encore minoritaires mais elle ne fait pas figure d’exception.

On est 5 sur 63. Ce n’est pas parce qu’on est des filles qu’on ne peut pas y arriver !

affirme une étudiante.

Bien accueillies, réussite à la sortie… mais alors pourquoi si les filles se font-elles si rares dans les filières dites scientifiques ? La faute aux clichés. Pour féminiser le secteur, l’association “elles bougent” multiplie les actions et les campagnes de sensibilisation. Pour en parler, une équipe 100% féminine, composée des membres de l’association “elles bougent”, participera au Challenge Innova Tech le 20 février prochain.

Pour celles et ceux qui seraient tentés par l’IUT de Troyes, près de 20 formations différentes y sont proposées.

 

Source : https://france3-regions.francetvinfo.fr/grand-est/aube/troyes/troyes-iut-cherche-feminiser-ses-promotions-1425869.html

Lire la suite

Grand Est

Shadok de Strasbourg : une école de musique électronique ouvre ses portes

Publié

le

La Longevity Music School ouvre ses portes au Shadok de Strasbourg / © Cédric de Zutter
Ca bouge au Shadok de Strasbourg ce 17 février encore plus que d’habitude. Portes ouvertes pour présenter la toute nouvelle école de musique électronique, la Longevity Music School, un projet porté par l’association Longevity. et le festival du même nom. Une école qui se veut unique en son genre dans le Grand Est.

Une école de musique électronique unique en son genre dans le Grand Est / © Cédric de Zutter
Une école de musique électronique unique en son genre dans le Grand Est / © Cédric de Zutter

Des activités avec les scolaires
Exit les formations de DJ, cette école propose dès la rentrée prochaine des cursus longs, des workshops et des masterclass. Pas question de laisser de côté les bambins et les scolaires: un cursus kids est proposé tous les mercredis après-midis, des stages durant les vacances scolaires et même des activités périscolaires. Les collèges et lycées auront également la possibilité de demander la venue dans leur établissement d’ateliers mobiles.

Objectif : diffuser au maximum la musique électronique et pourquoi pas faire naître le prochain Petit Biscuit.

Inauguration
L’école a été inaugurée le 17 février : des dizaines de curieux, d’amateurs de musique électronique se sont rendus au shadok pour découvrir en avant première cette école. Au programme : showrooms, table ronde et concert.

Table ronde autour des musiques électroniques / © Cédric de Zutter
Table ronde autour des musiques électroniques / © Cédric de Zutter

 

Source : https://france3-regions.francetvinfo.fr/grand-est/bas-rhin/strasbourg-0/shadok-strasbourg-ecole-musique-electronique-ouvre-ses-portes-1425773.html

Lire la suite

Top News

fr French
X