Connect with us

Occitanie

Nîmes. Il attend huit heures aux urgences après avoir fait un AVC

Publié

le

Nîmes. Il attend huit heures aux urgences après avoir fait un AVC

Un homme victime d’un AVC a attendu 8 h sans être pris en charge aux urgences du CHU de Nîmes (Gard) mardi. Le patient est finalement reparti chez lui en taxi après s’être entendu dire que son départ arrangeait le personnel. La direction de l’hôpital évoque un pic d’activité ce soir-là, et invite le Nîmois à se tourner vers la commission des usagers.

Un homme amené au CHU de Nîmes après un malaise a patienté 8 h aux urgences mardi 13 février. Entre 21 h et 5 h du matin, Jean-Louis a patienté sans que personne ne s’occupe de lui.

Après s’être manifesté plusieurs fois auprès du personnel, le patient est reparti chez lui en taxi. En consultant son médecin le lendemain, l’homme a appris qu’il avait fait un AVC, rapporte Midi Libre.

« Aucun des deux médecins ne vient me voir »

Le Samu, alerté par la femme de Jean-Louis, avait jugé nécessaire un transfert aux urgences en ambulance. Mais « jusqu’à 5 h du matin, aucun des deux médecins ne vient me voir ou me faire un examen », raconte l’intéressé. « Je menace de repartir chez moi et ils disent à ma femme que cela les arrange ! On m’a conseillé depuis de porter plainte ».

L’homme n’en veut pas au personnel soignant, dont il se dit admiratif. Il est retourné le lendemain au CHU et « cette fois-ci, durant plusieurs heures, on m’a fait plein d’examens. Comme quoi, j’aurai vécu des expériences positives et négatives », philosophe Jean-Louis.

Plainte à la commission des usagers

La direction de l’hôpital évoque un pic d’activité lundi soir. Et un long temps d’attente à cause duquel « le service n’a pas pu prendre en charge d’urgence le patient, qui est sorti plus tard contre avis médical ». Au CHU, on encourage les patients confrontés à une situation similaire à saisir la commission des usagers.

« Comme l’intervention n’est pas programmable au service des urgences, il peut y avoir de l’insatisfaction. […] Nous tenons à avoir une vision de la gestion des risques », assurent les responsables. En 2017, 84 980 patients sont passés par les urgences du CHU de Nîmes (Gard), soit une hausse de 6,2 % en un an.

Source : https://www.ouest-france.fr/region-occitanie/gard/nimes-il-attend-huit-heures-aux-urgences-apres-avoir-fait-un-avc-5618668

Lire la suite
Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Top News

fr French
X