Connect with us

A La Une

Trump fait son marché entre 8 prototypes de mur

Publié

le

Trump fait son marché entre 8 prototypes de mur

Donald Trump n’a pas oublié sa promesse de faire construire un mur entre le Mexique et les Etats-Unis. Mardi, le président américain s’est rendu à San Diego en Californie pour passer en revue les huit prototypes de mur qui ont été mis à sa disposition.

Alignés les uns à côtés des autres sur un vaste terrain désaffecté, au pied des collines mexicaines, ils sont en béton ou en acier, et mesurent près de 9 mètres de haut. Le président américain n’a pas désigné son prototype favori, et laissera l’appel d’offre se faire normalement. Il a néanmoins déploré que six des huit prototypes ne soient pas transparents – de quoi selon lui poser problème aux policiers chargés de la surveillance de la frontière. “Il faut voir à travers, il faut voir ce qui se passe de l’autre côté du mur”, a martelé Donald Trump.

Des tests ont même été passés pour voir s’il est possible d’escalader les prototypes en question. Objectif, selon le président américain: arrêter 99% des immigrés clandestins: “C’est facile pour eux de passer au-dessus d’un mur, ils sont comme des alpinistes professionnels. Ce sont des grimpeurs incroyables. Certains de ces prototypes ne peuvent pas être escaladés, pour d’autres c’est possible. Ces derniers ne seront pas retenus”.  

Un projet toujours pas financé

L’argumentaire est prononcé en terrain ennemi: car la Californie est un bastion démocrate, et dans cet Etat, la construction d’un mur est très controversée. Donald Trump a d’ailleurs été accueilli par des centaines de manifestants, du côté américain comme du côté mexicain. Lui a distribué les piques à l’encontre des dirigeants californiens, et notamment du gouverneur Jerry Brown dont il estime qu’il fait “un mauvais travail”. La réponse n’a pas tardé: “Merci pour le hurlement… Mais les ponts restent mieux que les murs”, a écrit Jerry Brown sur Twitter. “Et la Californie reste la 6e plus grande économie mondiale et l’Etat le plus prospère des Etats-Unis”.

Pas de quoi déstabiliser Donald Trump. “si vous n’avez pas de mur, vous ne pouvez pas avoir de pays. Il y a beaucoup de problèmes au Mexique, et sans mur, il y aura du grabuge!”, a lancé le chef de l’Etat américain.

Mais pour mener à bien son projet controversé, il devra convaincre le Congrès de débloquer des fonds. Son argument: “ce mur sauvera des vies, et nous fera économiser des centaines de millions de dollars”, promet-il. Mais jusqu’ici, sa requête est restée sans réponse. Un an après son arrivée au pouvoir, le Congrès n’a pas débloqué le moindre centime pour cette construction, qui pourrait coûter jusqu’à 20 milliards de dollars.



Source : http://www.bfmtv.com/international/trump-passe-en-revue-les-prototypes-de-mur-a-la-frontiere-avec-le-mexique-1395223.html

Lire la suite
Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Top News

fr French
X