Connect with us

Occitanie

Ex-espion russe empoisonné. Réunion d’urgence du Conseil de sécurité de l’ONU

Publié

le

Ex-espion russe empoisonné. Réunion d’urgence du Conseil de sécurité de l’ONU

Le Conseil de sécurité de l’ONU va se réunir d’urgence mercredi 14 mars à 20 h, à la demande de la Premier ministre britannique, Theresa May, suite à l’empoisonnement d’un ancien espion russe au Royaume-Uni.

Une réunion d’urgence du Conseil de sécurité sur l’empoisonnement de l’ex-espion Sergueï Skripal en Angleterre se tiendra mercredi 14 mars à 20 h, a annoncé la présidence néerlandaise en exercice de la plus haute instance de l’ONU.

Cette session publique se tient à la demande du Royaume-Uni qui « informera » le Conseil de sécurité « de l’attaque survenue à Salisbury le 4 mars », a-t-on précisé de même source.

Implication de l’OTAN

L’Otan a dénoncé mercredi l’empoisonnement de l’ex-espion Sergueï Skripal en Angleterre comme « une violation flagrante des normes et accords internationaux » sur les armes chimiques et a sommé la Russie de répondre aux questions posées par la Grande Bretagne.

« Les Alliés sont convenus de considérer l’attaque comme une violation flagrante des normes et accords internationaux » et ont sommé la Russie « de répondre aux questions du Royaume-Uni, notamment en fournissant une information complète sur le programme Novitchok à l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques », est-il indiqué dans la déclaration publiée par le secrétaire général de l’Alliance Jens Stoltenberg.

Des sanctions britanniques envers Moscou

De son côté, la Russie a rejeté toute responsabilité dans cet empoisonnement malgré les accusations de Londres et les soupçons d’autres capitales.

Retrouvés inconscients le 4 mars sur un banc à Salisbury, dans le sud-ouest de l’Angleterre, Sergueï Skripal, 66 ans, et Ioulia, 33 ans, sont hospitalisés depuis dans un état « critique ».

La Première ministre britannique Theresa May s’apprête mercredi à annoncer des sanctions contre la Russie, qu’elle tient responsable de l’empoisonnement sur son sol de l’ex-espion.

Soutien du Conseil européen à Theresa May

Le président du Conseil européen Donald Tusk a estimé mercredi à Helsinki que la Russie était « très probablement » derrière l’empoisonnement de l’ex-espion Sergueï Skripal en Angleterre.

« J’exprime ma pleine solidarité avec la Première ministre Theresa May après l’attaque brutale inspirée, très probablement, par Moscou », a écrit M. Tusk sur son compte Twitter en marge d’une visite officielle dans la capitale finlandaise.

M. Tusk s’est déclaré « prêt » à mettre la crise diplomatique ouverte entre le Royaume-Uni et Moscou dans cette affaire à l’ordre du jour du prochain sommet européen prévu la semaine prochaine à Bruxelles.

Source : https://www.ouest-france.fr/europe/royaume-uni/ex-espion-russe-empoisonne-reunion-d-urgence-du-conseil-de-securite-de-l-onu-5621096

Lire la suite
Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Top News

fr French
X