Connect with us

Geek

Cora, le taxi volant de Larry Page, prend son envol

Publié

le

Le prototype de taxi volant Cora de la société Kitty Hawk. © Richard Lord

Le taxi volant Cora, développé par une société financée par Larry Page, le cofondateur de Google, vient d’être officiellement présenté. Il s’agit d’un aéronef à décollage et atterrissage verticaux propulsé par 12 rotors électriques. Il est actuellement testé en Nouvelle-Zélande.

Après la « moto volante », la société Kitty Hawk s’attelle au taxi volant autonome. L’entreprise, qui est financée par Larry Page, cofondateur de Google, vient de dévoiler un prototype opérationnel baptisé Cora. Le développement de celui-ci a commencé en 2010 et a jusqu’ici réussi à éviter l’exposition médiatique. Tout juste savait-on que Larry Page avait investi 100 millions de dollars dans un projet de « voiture volante ».

En fait, il n’est pas question d’une voiture volante mais d’un aéronef à décollage et atterrissage verticaux. Le Cora est muni de douze rotors électriques répartis sur les ailes, pour le décollage et l’atterrissage, et d’une hélice à l’arrière du fuselage, pour le vol horizontal, comme un avion. Chaque rotor est indépendant afin de limiter les risques en cas de défaillance de l’un d’eux. Et si une panne grave devait se produire, un parachute s’ouvrirait automatiquement pour garantir un atterrissage en douceur. On peut découvrir le Cora en action dans cette vidéo YouTube.

Le taxi volant Cora devrait faire ses débuts en Nouvelle-Zélande

Selon les informations fournies par Kitty Hawk, le Cora peut voler à 915 mètres d’altitude sur une distance de 100 km à une vitesse de pointe de 180 km/h. Il peut emporter deux passagers et voler de façon totalement autonome. Trois ordinateurs contrôlent le système et peuvent fonctionner indépendamment en cas de problème. Par ailleurs, les vols seront supervisés par des opérateurs humains au sol. Ainsi, les passagers n’auront besoin d’aucune formation particulière.

Le Cora ne sera pas vendu au grand public mais uniquement à des sociétés proposant un service de taxi volant. Aucun prix ni aucune date de lancement n’ont été annoncés pour le moment. Mais Kitty Hawk a passé un accord avec le gouvernement néo-zélandais et l’entreprise Zephyr Airworks pour un futur déploiement commercial dans le pays.

Source : https://www.futura-sciences.com/tech/actualites/technologie-cora-taxi-volant-larry-page-prend-son-envol-70515/#xtor=RSS-8



Top News

fr French
X