Connect with us

Monde

Premier tour de la présidentielle en Sierra Leone : victoire fragile des revanchards

Publié

le

Premier tour de la présidentielle en Sierra Leone : victoire fragile des revanchards

Crédits : OLIVIA ACLAND / REUTERS

C’est la victoire, fragile et temporaire, des revanchards et d’un obstiné de la politique sierra-léonaise. Une victoire fragile qui ne tiendra que par sa confirmation au second tour de la présidentielle prévu pour le 27 mars. Mais à ce jour, le Congrès de tout le peuple (APC ou All people’s congress) du président sortant Ernest Baï Koroma, érodé par dix années de pouvoir, se retrouve, sur le papier, en ballottage défavorable à l’écoute des résultats du premier tour publiés, mercredi 13 mars, par la Commission électorale nationale (NEC).

Comme un symbole, le candidat de l’APC, le ministre des affaires étrangères Samura Kamara (42,7 % des voix), est légèrement devancé par celui du Parti du peuple de Sierra Leone (SLPP), l’opposant Julius Maada Bio (43,3 %), éphémère chef d’une junte militaire (janvier à mars 1996) qui transmît le pouvoir aux civils. On est loin de la barre des 55 % nécessaires en Sierra Leone pour gagner dès le vote du 7 mars. « Nous ne voulons pas de deuxième tour, cela reste le meilleur moyen de gagner l’élection », nous déclarait Alpha Kanu, le porte-parole du parti et ministre des affaires publiques, trois jours avant les résultats. Reconnaissance implicite que cette formation héritière de l’ancien parti unique envisage aussi la défaite, elle qui n’a jamais quitté le pouvoir démocratiquement.

L’ambition d’une victoire expresse s’est avérée démesurée compte tenu du bilan contrasté des dix ans de pouvoir de l’APC et de la personnalité plutôt effacée de son champion Samura Kamara (66 ans). Méconnu du grand public, il a été propulsé porte-drapeau du parti présidentiel, à l’été 2017, par un oukase du chef de l’Etat qui fit grincer des dents à l’intérieur de cette formation. « C’est un technocrate et une marionnette entre les mains d’Ernest Baï Koroma », assène Kelvin Lewis, directeur de l’association des journalistes sierra-léonais.

Errosion significative au sein des électeurs

Le président sortant,…

Source : http://www.lemonde.fr/afrique/article/2018/03/14/premier-tour-de-la-presidentielle-en-sierra-leone-victoire-fragile-des-revanchards_5270916_3212.html

Lire la suite
Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Top News

fr French
X