Connect with us

Monde

« Le processus d’adhésion de la Colombie à l’OCDE doit être l’occasion de secourir les populations indigènes en détresse »

Publié

le

« Le processus d’adhésion de la Colombie à l’OCDE doit être l’occasion de secourir les populations indigènes en détresse »
édition abonné

« Le processus d’adhésion de la Colombie à l’OCDE doit être l’occasion de secourir les populations indigènes en détresse »

Juan Pappier, expert de l’ONG Human Rights Watch, rappelle dans une tribune au « Monde » que l’adhésion de la Colombie à l’OCDE doit être conditionnée à la lutte du gouvernement contre les inégalités et la pauvreté, qui affectent en particulier les Wayuu, dans la région de La Guajira.

Le Monde
|
|

Par


Tribune. Dans les prochaines semaines, le président de la Colombie Juan Manuel Santos pourrait concrétiser l’une de ses plus anciennes ambitions : que son pays soit admis comme Etat membre au sein de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE). Le 22 mars, le Comité des affaires du travail et sociales de l’OCDE débattra de la question, car cette prestigieuse organisation internationale, qui regroupe principalement des pays à revenu élevé, promeut des politiques visant à améliorer le bien-être des populations mondiales sur les plans économique et social.

La Colombie est un pays marqué par de profondes inégalités, comme j’ai pu le constater en me rendant sur place à maintes reprises pour Human Rights Watch. Le contraste n’est peut-être nulle part aussi saisissant que dans la région de La Guajira, à l’extrême nord du pays, où sévit une crise alimentaire qui n’a que trop duré et qui était largement évitable.

Dans cette province, les Wayuu, le plus grand peuple indigène du pays, souffre de malnutrition aiguë, aggravée voire provoquée par de graves dysfonctionnements en termes de gouvernance. L’accès limité à l’eau et aux vivres a déjà coûté la vie à des dizaines d’enfants.

Beaucoup pleuraient

Il y a vingt ans, beaucoup estimaient que la Colombie risquait de devenir un Etat défaillant. Les progrès accomplis depuis, notamment la fin de la guerre contre les Forces armées révolutionnaires de Colombie (FARC, extrême gauche), sont indéniablement impressionnants. Pourtant, dans des régions comme La Guajira, les gens se sentent abandonnés par leur propre gouvernement.

Lors de ma première visite à La Guajira en août 2016, Jorge, un professeur âgé de 32 ans, enseignait dans une « école » faite de quatre poteaux, d’un vieux tableau noir et de caisses de bière en guise de chaises. Ses élèves arrivaient en retard parce que le puits de leur communauté s’était asséché et qu’ils avaient dû se…

Source : http://www.lemonde.fr/idees/article/2018/03/14/le-processus-d-adhesion-de-la-colombie-a-l-ocde-doit-etre-l-occasion-de-secourir-les-populations-indigenes-en-detresse_5270697_3232.html

Lire la suite
Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Top News

fr French
X