Connect with us

A La Une

Stéphane Guillon ironise face aux attaques de Thierry Ardisson

Publié

le

Stéphane Guillon ironise face aux attaques de Thierry Ardisson

Stéphane Guillon contre Thierry Ardisson, acte III. Ce mercredi après-midi, l’ancien chroniqueur de Salut les terriens! sur C8 publie une lettre ouverte afin de répondre aux attaques de son ancien patron, lui-même échaudé par les déclarations de l’humoriste. 

Tout a commencé mardi soir, sur le plateau de C à Vous sur France 5. Invité pour promouvoir son livre Journal d’un infréquentable (Grasset), Stéphane Guillon s’est laissé aller à quelques attaques visiblement destinées à Thierry Ardisson, sans jamais le citer. Celui qui affirme ne pas avoir reçu de coup de téléphone de l’homme en noir après son éviction du programme, en juin 2017, a notamment déclaré que les larmes de celui-ci étaient prévues au préalable en conférence de rédaction. 

Des propos auxquels a réagi Thierry Ardisson ce mercredi dans une lettre ouverte. Le présentateur a affirmé que Stéphane Guillon n’avait jamais assisté aux conférences de l’émission. Après quelques mots sur “l’échec au cinéma” et “l’échec au théâtre” de son ancien chroniqueur, Thierry Ardisson a dévoilé le salaire de Stéphane Guillon: “Tu gagnais 10.000 euros par semaine et je comprends qu’aujourd’hui cela te manque cruellement.”

“Il faut accepter d’être chambré”

“Content d’avoir de tes nouvelles, je n’en avais pas eues depuis mon éviction de la chaîne en juin dernier”, ironise Stéphane Guillon en guise d’introduction dans sa réponse, publiée par le Huffington Post. Il lui rappelle ensuite que son nom “n’est pas cité une seule fois” dans son livre (il y évoque simplement “Le Patron”) et lui reproche sa réaction: “Lorsqu’on étrille les gens, comme nous le faisons régulièrement toi et moi, il faut accepter d’être chambré en retour.”

Stéphane Guillon fait ensuite état de ses nombreux projets artistiques, à la télévision, au cinéma et au théâtre (“C’est fou comme les gens me désirent depuis que je ne suis plus à tes côtés”). Enfin, il reproche à Thierry Ardisson de ne pas avoir agi durant la crise d’iTELE:

“Quand les salariés de iTELE ont été licenciés, quand Bolloré censurait la chaîne, vidait sans ménagement des gens de grande qualité, je pensais bêtement que tu serais à mes côtés, que tu viendrais manifester avec moi, que mes vannes te feraient rire, que tu t’insurgerais toi aussi. Tu as préféré ne rien dire, garder ta place et ton salaire, celui que tu me reproches aujourd’hui d’avoir touché indûment.”

“Un peu d’humour sur toi-même”, lui demande-t-il enfin en guise de conclusion. La suite à la prochaine lettre? 



Source : http://people.bfmtv.com/tv/content-d-avoir-de-tes-nouvelles-stephane-guillon-ironise-face-aux-attaques-de-thierry-ardisson-1395683.html

Lire la suite
Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Top News

fr French
X