Connect with us

Auvergne-Rhône-Alpes

Manifestation d’Osez le Féminisme au concert de Bertrand Cantat à Clermont-Ferrand

Publié

le

Concert de Bertrand Cantat à Clermont-Ferrand : les manifestants d'Osez le féminisme se sont rassemblés, samedi 17 mai, devant la Coopérative de Mai. / © R.Beaune/France 3 Auvergne
Samedi 17 mars, une trentaine de personnes s’est rassemblée vers 19h30, un peu avant le concert. Elles ont installé un stand sur le parvis de la Coopérative de Mai.

Tous les manifestants déclarent vouloir rendre hommage à Marie Trintignant et tenter d’ouvrir les yeux au plus grand nombre sur l’injustice que représente l’impunité des agresseurs. Ils rappellent qu’en 2016, 123 femmes ont été tuées sous les coups d’un homme et 131 en 2017.

Leïla Chétih de Osez le Féminisme 63 explique : “C’est important d’alerter. On est sous les fenêtres d’un artiste, c’est un homme qui a tué une femme et en a poussé une autre au suicide. On est là pour alerter sur les violences faites aux femmes, pour alerter sur un déni et une réalité que l’on occulte”. Puis elle ajoute : “Ce qui me révolte c’est la médiatisation de l’artiste avant tout, lui il est dans la lumière et chaque année il y a plus de 225 000 femmes dans l’ombre. On fait la lumière sur les agresseurs ca ne peut plus durer. Il faut que l’on prenne conscience qu’il y a un réel problème sur ces violences faites aux femmes”. 

A ses côtés Anne-Marie Sauvaget déclare : “Je suis maman de trois filles et je ne voudrais pas que pleurer une de mes filles mortes sous les coups d’un mari violent. Et que ce mari se pavane ensuite sur une scène s’il était célèbre”. Parmi les manifestants des femmes mais aussi des hommes. Hugues Chevarin souligne : “Il a condamné au silence, à la mort, Marie Trintignant, il doit se condamner aujourd’hui au même silence, ce serait la moindre des choses. Un peu de décence Monsieur Cantat”.

Stand d'Osez le féminisme, à Clermont-Ferrand, lors du concert de Bertrand Cantat. / © R.Beaune/France 3 Auvergne
Stand d’Osez le féminisme, à Clermont-Ferrand, lors du concert de Bertrand Cantat. / © R.Beaune/France 3 Auvergne

Au même moment, les fans rentrent dans la salle de concert pour écouter l’artiste. Samedi 17 mars, le premier concert de l’ancien chanteur de Noir Désir affiche déjà complet. Un fan explique : “Il a le droit de chanter même s’il a fait des conneries avant, il a le droit à la réinsertion”. Un autre déclare : “Pourquoi on ne viendrait-pas ? A partir du moment où l’on est artiste, on a le droit de s’exprimer. Et à partir du moment où on à la droit de s’exprimer, on a le droit de faire venir les gens. Et les gens viennent”.

Une autre fan ajoute : “Je viens au concert car nous sommes dans un État de droit. La culture rend libre”. Puis elle ajoute : “Ce sont les mêmes personnes qui créent les polémique, si on n’embauchait pas par exemple un menuisier, ils nous tireraient dans les pattes sous prétexte que l’on ne lui donnerait pas le droit de se réinsérer dans la société”.

Source : https://france3-regions.francetvinfo.fr/auvergne-rhone-alpes/puy-de-dome/clermont-ferrand/manifestation-osez-feminisme-au-concert-bertrand-cantat-clermont-ferrand-1442461.html

Lire la suite
Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Top News

fr French
X