Connect with us

Nouvelle-Aquitaine

François Hollande dans Dimanche en politique : ce qu’il faut en retenir

Publié

le

François Hollande était, pendant 26 minutes, interrogé par Mathilde Brazeau et Fabrice Bidault ce 15 avril 2018 dans l’émission Dimanche en politique sur France 3 Limousin, France 3 Aquitaine et France 3 Poitou-Charentes. 

Dans son livre “Les leçons du pouvoir”, qui vient de paraître chez Stock, l’ancien chef de l’État revient sur son quinquennat et tente d’en “tirer les leçons“. Entre les “bonnes feuilles” décryptées depuis le début de la semaine et la sortie du livre, le 11 avril 2018, on a beaucoup entendu, lu, vu beaucoup de choses sur l’ouvrage. Mais à bien y regarder, de nombreux éléments que l’on découvre au fil des chapitres, trouvent des racines en Nouvelle-Aquitaine.
 

Le mariage des régions

La réforme territoriale a bien été finalisée au crayon et à la gomme sur le bureau du président à l’Elysée. “Il a eu concertation. Mais il faut, à un moment, que le président décide. Ma première idée était de rassembler le Limousin, le Poitou-Charentes et le Centre. Certains élus, dont Ségolène Royal, voulaient aller vers l’Aquitaine : c’était la volonté d’avoir une grande métropole (Bordeaux), et une vaste région qui donne des possibilités d’agir pour le bien public. Mon souci était que les départements ruraux ne soient pas lésés.” 

François Hollande, la réforme territoriale et la Nouvelle-Aquitaine
François Hollande, invité de Dimanche en politique le 15 avril sur les antennes de France 3 Nouvelle-Aquitaine revient sur la réforme territoriale.

Quant à l’abandon de la ligne LGV Limoges – Poitiers, François Hollande regrette que le projet qu’il a défendu n’ait pas abouti.

Aujourd’hui arrive la réforme de la SNCF. Il n’y aura plus de LGV en France. C’est ce qu’a décidé le nouveau pouvoir. Il faudra améliorer les lignes existantes. 

 

La leçon de l’affaire Cahuzac

L’affaire Cahuzac remonte à 2013. L’élu du Lot-et-Garonne, alors ministre du budget, est soupçonné d’avoir possédé un compte en Suisse. Il nie plusieurs semaines avant de reconnaître les faits. François Hollande regrette de ne pas avoir écarté Jérôme Cahuzac plus tôt. “Je donne cela comme leçon : quand un ministre, même si c’est injuste, oui, dès qu’il y a ouverture d’une procédure, il doit quitter le gouvernement.

François Hollande et l’affaire Cahuzac
François Hollande, invité de Dimanche en politique le 15 avril sur les antennes de France 3 Nouvelle-Aquitaine revient sur l’affaire Cahuzac.

Vie privée, vie publique

La polémique Falorni et le tweet de Valérie Trierweiler (lancé depuis la Rochelle), c’est l’événement qui font se rejoindre la vie privée et la vie publique de François Hollande. Sa compagne, affiche sur le réseau social, son soutien à l’adversaire de Ségolène Royal lors des législatives de 2012.

Ce fut douloureux et cruel. Ce qui pouvait être une opinion, venant de la compagne du président, devenait vie privée. 

Lutte contre le terrorisme

 
Dans son livre, François Hollande revient, aussi, sur les attentats qui ont frappé la France pendant son mandat. A commencer par celui de Charlie Hebdo, en janvier 2015. Un attentat commis par les frères Kouachi, qui, dans leur jeunesse, avaient été placés dans un foyer de Treignac en Corrèze.

Devoir de mémoire

Un lien vers les générations futures. Chaque année, pendant son mandat de président, il est venu assister aux commémorations des pendus de Tulle, chaque 9 juin, la veille de celles d’Oradour-sur-Glane.  Oradour, village martyr. En 2013, François Hollande y invitera le président allemand de l’époque, Joachim Gauk.

L’appel que je lance, au-delà des commémorations, c’est de se battre toujours pour la démocratie et la liberté

Hollande, Tulle et la Corrèze

François Hollande : Tulle et la Corrèze
François Hollande, invité de Dimanche en politique le 15 avril sur les antennes de France 3 Nouvelle-Aquitaine évoque son attachement à Tulle et à la Corrèze.

Dans les rues de Tulle aujourd’hui, François Hollande ne fait pas l’unanimité, ni avec, ni contre lui. Les Tullistes sont parfois critiques, parfois reconnaissant. François Hollande, lui, a gardé longtemps la “nostalgie” des marchés. 

Ce qui m’a manqué ? Leurs remarques sur mon action. C’était le meilleur des sondages.

  

►VOIR OU REVOIR

 Dimanche en politique – François Hollande le 15 avril 2018

[REPLAY] Dimanche en politique : François Hollande
L’ancien chef de l’état, François Hollande, est l’invité d’une émission spéciale ” Dimanche en politique” le 15 avril 2018 à l’occasion de la sortie de son livre Les leçons du pouvoir.

 

Source : https://france3-regions.francetvinfo.fr/nouvelle-aquitaine/francois-hollande-dimanche-politique-ce-qu-il-faut-retenir-1458641.html



Top News

fr French
X