Connect with us

Hauts-de-France

ENQUETE. La Forêt de Mormal est-elle surexploitée ?

Publié

le

Étendue sur près de 9.000 hectares, la forêt domaniale de Mormal est le plus grand massif forestier du Nord. Chaque année, l’Office National des forêts (ONF) y prélève des milliers de mètres cubes de bois. Depuis deux ans, un comité de défense de la forêt s’efforce à dénicher les preuves d’une surexploitation du domaine forestier.

Mormal Forêt Agir est une association dont le maire de Locquignol, Jean-Claude Bonnin, est président d’honneur. Selon lui, les paysages se dégradent au fil des années, marqués par le prélèvement excessif d’arbres : “C’est un paysage de désolation dans la forêt. Trop de coupe. Tous les gens me le disent.

Dans une enquête réalisée par France 3, l’association présente le cas de l’une des parcelles exploitée par l’ONF. Un ancien technicien de l’office s’étonne des chiffres sur un document officiel de vente publique de bois : ici, 115 mètres cube ont été prélevés par hectare, contre les 64 mètres cube prévus dans le plan d’aménagement forestier. Le risque à plus long terme étant que la ressource s’épuise.

Dossier : l’exploitation forestière dans les Hauts-de-France

Une plainte déposée contre l’ONF

Cette gestion est assumée par l’ONF, qui réfute l’idée d’une surexploitation. L’organisme défend des prélèvements supplémentaires par souci écologique pour les arbres non coupés, qui auront plus d’air et d’eau en période de forte chaleur. 

Des arguments scientifiques bien loin de convaincre les défenseurs de la forêt de Mormal. Ils assurent que le plan d’aménagement forestier arrêté en 2013 pour 20 ans n’est pas respecté.

Jean-François Hogne, membre de l’association, assure que “le fonctionnaire dirigeant qui souhaite modifier le plan d’aménagement pour augmenter le prélèvement, doit en demander l’autorisation préalable au ministre. Ça n’a pas été fait.

Après des actions menées sur le terrain pour sensibiliser l’opinion depuis février 2017, Mormal forêt agir a décidé de passer par la justice pour faire bouger les lignes. Une saisine finalement rejetée par le juge des référés au TGI d’Avesnes-sur-Helpe en octobre dernier. Mais l’association continue à croire qu’elle fera “condamner l’ONF“.

En moyenne, 1,4 millions de mètres cube de bois sont exploités chaque année dans les Hauts-de-France, soit 3,6% seulement de la production française.

En parallèle de l’exploitation forestière, la forêt de Mormal est également au cœur d’un projet de forage surnommé “l’autoroute de l’eau” reliant sur 30 kilomètres le domaine à la Sensée. Le projet vise à puiser dans les réserves d’eau situées sous le massif forestier, en vue d’alimenter le réseau du Siden- Sian. Une usine de traitement de l’eau vient de sortir de terre au sud-est de la forêt, à Sassegnies après deux ans de travaux. Sa mise en service est prévue pour cet été.

Source : https://france3-regions.francetvinfo.fr/hauts-de-france/nord-0/avesnois/enquete-foret-mormal-est-elle-surexploitee-1458961.html



Top News

fr French
X