Connect with us

Occitanie

Hockey sur glace. Brest a fini par craquer contre Anglet et ne sera pas en Ligue Magnus

Publié

le

Comme l’an dernier, les Albatros sont tombés en finale et ne retrouveront pas l’élite après leur défaite contre Anglet. Les pénalités auront coûté cher.

Les Albatros ne retrouveront pas la Ligue Magnus, trois ans après l’avoir quittée. Le but d’Olsson à sept secondes de la fin aura mit fin à tout suspense (5-3) alors que les joueurs de Sylvain Codere poussaient pour égaliser. Après avoir pris deux fois l’avantage dans cette série (0-1 puis 1-2), les Finistériens ne seront pas parvenus à conclure et ont dû rendre les armes face à la meilleure équipe de la saison régulière.

Mais rien ne fut simple hier même si les Angloys prenaient tout de suite le commandement des opérations mais tombaient d’abord sur un Jordan Ruby qui brillait encore dans ses buts (11 arrêts au premier tiers). Outsiders, les Brestois sortaient alors peu à peu la tête de l’eau et Bradshaw puis Dana faisaient briller Sidor (7 arrêts). La blessure de Greverend à la pommette (3 points de suture) entraînait ensuite dix minutes d’interruption puis les joueurs d’Olivier Dimet haussaient ensuite le ton pour profiter de leur première supériorité numérique. Ouellet, le meilleur pointeur de cette finale, se montrait une sixième fois décisif en ouvrant la marque. Son tir dévié lobait Ruby et La Barre chavirait de bonheur (1-0, 12e).

Ruby retarde l’échéance

Les locaux accentuaient alors leur pression pour mettre la tête des Albatros sous l’eau. Riendeau s’amusait avec le palet dans la défense bretonne et n’était pas loin du but de la finale. Sans réussite. Pas plus pour Ouellet et Gauthier (15e), puis Grenier et Riendeau (19e), qui manquaient des deux contre le gardien.

Les Angloys repartaient du bon pied et Poudrier faisait tout de suite le break d’un tir en lucarne (2-0, 26e). L’autre meilleur pointeur de cette finale (6 points) répondait ainsi à Ouellet. Dos au mur, les Brestois jetaient alors leurs forces dans la bataille et enflammaient la partie. Lagarde reprenait d’abord un tir de Laine pour réduire l’écart (2-1, 28e). Puis, après une magnifique parade de Ruby sur Riendeau, Stuart, de retour de suspension, égalisait sur la contre-attaque, d’une magnifique frappe en lucarne (2-2, 34e).

Olsson tue le suspense

Tout était remis à zéro et La Barre se crispait. Mais pas pour longtemps car l’Hormadi gérait parfaitement ses supériorités numériques. Après un gros travail d’Olsson derrière la cage, en forme après son doublé de jeudi, Riendeau, le meilleur pointeur angloy de la saison, marquait sans opposition (3-2, 36e). Le troisième but à cinq contre quatre.

Pas abattus, les Finistériens revenaient tambour-battant et égalisaient par Bradshaw, auteur d’une belle remontée côté droit (3-3, 42e). Sauf que les Brestois, qui ont disputé trois matches de plus durant ces playoffs, souffraient physiquement. Ladonne en profitait pour marquer en force (4-3, 50e) et redonner de la voix à La Barre. Brest tentait le tout pour le tout mais Sidor était impeccable. Olsson tuait le suspense dans le but vide (5-3, 60e). Brest ne sera pas champion de France.

Source : https://www.ouest-france.fr/sport/hockey-sur-glace/hockey-sur-glace-brest-fini-par-craquer-contre-anglet-et-ne-sera-pas-en-ligue-magnus-5698662



Top News

fr French
X