Connect with us

Monde

Commerce mondial : « Trump joue au poker, Xi Jinping fait une partie de jeu de go »

Publié

le

édition abonné

Commerce mondial : « Trump joue au poker, Xi Jinping fait une partie de jeu de go »

Dans le combat que se livrent la Chine et les Etats-Unis, s’affrontent deux conceptions de la marche du monde. Avec un même objectif : le leadership planétaire, souligne notre éditorialiste Stéphane Lauer dans sa chronique.

Le Monde
|
|

Par


Pour avoir une chance de gagner une partie, il faut au minimum savoir à quel jeu l’on joue. Dans le bras de fer commercial dans lequel se sont lancés les Etats-Unis avec la Chine, cela n’a rien d’évident. Tandis que Donald Trump croit s’asseoir à une table de poker, Xi Jinping semble poursuivre une partie de jeu de go. Deux cultures et deux conceptions de la marche du monde que tout oppose et qui ont pourtant le même objectif : le leadership planétaire.

Une partie de poker se gagne grâce à la chance et au bluff, tandis que, dans le jeu de go, tout est question de stratégie et de patience, en encerclant l’adversaire pour conquérir des « territoires ». Depuis qu’il a lancé sa croisade contre la Chine, M. Trump donne l’impression de jouer au second avec les règles du premier. Quand Pékin avance ses pions de façon méthodique, le président américain alterne menace et flatterie en espérant tordre le bras à son adversaire, tout en désorientant ses alliés.

Lorsque M. Trump a déboulé dans le saloon des relations internationales, il avait deux convictions. La première était que son principal partenaire de jeu était un tricheur invétéré. La seconde consistait à se persuader que, pour gagner, il suffirait de faire croire qu’il avait un carré d’as pour que tous les joueurs se couchent. La réalité se révèle plus compliquée.

A force de caricaturer la Chine, Donald Trump a fini par perdre toute crédibilité

L’assertion selon laquelle Pékin ne joue pas à la loyale n’est pas fausse. La Chine a une conception très relative du respect des droits de propriété intellectuelle et exige systématiquement des transferts de technologie de la part des investisseurs étrangers. Il est également évident que les entreprises d’Etat, gavées de subventions publiques, représentent une part substantielle de son économie. Mais à force de caricaturer la Chine, M. Trump a fini par perdre toute crédibilité.

L’énorme déficit commercial américain ne doit pas occulter…

Source : http://www.lemonde.fr/idees/article/2018/04/16/commerce-mondial-trump-joue-au-poker-xi-jinping-fait-une-partie-de-jeu-de-go_5285923_3232.html



Top News

fr French
X