Connect with us

Paris Ile-de-France

Nouveau palais de justice : la métamorphose du quartier des Batignolles

Publié

le

Il y a d’abord les opportunistes : ceux qui ont tout de suite vu dans l’installation du palais de justice porte de Clichy l’occasion de développer un business. Ariane Vennin dirige le cabinet A7 Avocats et Médiateurs. Lorsqu’elle a appris la nouvelle localisation du tribunal, elle a tout de suite cherché (puis trouvé) des locaux dans les alentours. 

“On a une activité très plaidante donc on gagne beaucoup de temps à être installés juste en face du tribunal. On a une clientèle de passage qui représentait un gros volume de chiffre d’affaires avant même l’ouverture du tribunal. Par exemple, des gens qui sont convoqués au tribunal, qui sont assignés ou d’autres qui veulent recouvrer des créances ou qui veulent divorcer…Comme nous faisons des consultations gratuites, on les reçoit avec plaisir.” 

Ariane Vennin a installé son cabinet juste en face du nouveau palais de justice. / © France 3 IDF/ M. Tafnil
Ariane Vennin a installé son cabinet juste en face du nouveau palais de justice. / © France 3 IDF/ M. Tafnil

Et puis il y a les avocats qui découvrent leur nouveau trajet pour venir travailler. Maître Sabrina Smirnova est venue à pied avec des amies avocates :

“Les moyens d’accès en transports en commun pour venir au palais de justice sont totalement incertains, donc on est venues en repérage à pied. On a mis une demi-heure. Le bus si on le loupe, c’est 20 minutes en plus donc on ne peut pas compter dessus. Et quand on rate un rendez-vous judiciaire, ça peut être embêtant. Avec le périphérique, les maréchaux…etc c’est dommage de ne pas avoir prévu un parking pour les avocats.”

Un quartier en mutation

Najia a grandi dans ce quartier populaire. L’arrivée du palais de justice ultra-moderne ne lui déplaît pas. Sa maman, qui le voit de son appartement, le trouve même “joli”, mais elle explique :“Ca nous fait bizarre. Ca va changer, les commerçants et les bazars ils veulent les enlever. Les cars qui emmènent au Maroc, ils n’auront plus le droit de stationner.” 

De son appartement, la maman de Najia voit le nouveau palais de justice. / © France 3 IDF/ M. Tafnil
De son appartement, la maman de Najia voit le nouveau palais de justice. / © France 3 IDF/ M. Tafnil

Pour le patron du restaurant “Le Victor Hugo” en revanche, l’arrivée du palais de justice est une très bonne nouvelle. Il y a 30 ans, c’est son père qui était à la tête de l’établissement. Mais depuis quelques années, l’activité s’est un peu réduite. Saadi Messous espère bien que le palais de justice va lui amener une nouvelle clientèle.
 
“Avant ici c’était le café des taxis, on ouvrait à 4 heures du matin et on avait l’impression qu’il était 17 heures. Il y a avait beaucoup de monde. On va essayer de retrouver ça. La porte de Clichy, elle avait été laissée à l’abandon, elle va revivre. Une fois que le tramway sera mis en place, les prix vont remonter, on va reprendre de la valeur.”
 

Saadi Messous dirige le restaurant "Le Victor Hugo" porte de Clichy. / © France 3 IDF/ M. Tafnil
Saadi Messous dirige le restaurant “Le Victor Hugo” porte de Clichy. / © France 3 IDF/ M. Tafnil

Preuve que la localisation intéresse, plusieurs personnes, dont un grand groupe l’ont déjà approché pour savoir s’il avait l’intention de céder l’établissement. “Ils cherchent la bonne affaire …mais nous la bonne affaire on l’a faite il y a 30 ans !”

Source : https://france3-regions.francetvinfo.fr/paris-ile-de-france/nouveau-palais-justice-metamorphose-du-quartier-batignolles-1459737.html



Top News

fr French
X