Connect with us

Occitanie

Ils voulaient appeler leur enfant « Jihad », la justice tranche pour « Jahid »

Publié

le

Le tribunal de grande instance de Toulouse a refusé qu’un enfant, né le 2 août dernier, soit nommé « Jihad » et a décidé de le prénommer « Jahid », d’après une décision du 13 avril.

Les parents  d’un petit garçon né le 2 août dernier à Toulouse voulaient appeler leur enfant « Jihad ». La mairie avait alors fait un signalement au procureur de la République. Dans une décision, rendue le 13 avril et rapportée par le site actu.fr, le tribunal de grande instance (TGI) de Toulouse a annulé la décision des parents d’appeler leur enfant « Jihad » et a prénommé l’enfant « Jahid ».

L’article 57 du Code civil relate que, si les parents peuvent donner librement le prénom qu’ils souhaitent à leur enfant, ce dernier ne doit pas être contraire à ses intérêts.

En arabe, Jihad signifie « l’effort pour accomplir le bien, tel un médecin qui sauve des vies ». Ce cas n’est pas une première puisqu’en 2009, à Sorgues (Vaucluse), un enfant avait également été baptisé « Jihad » et ses parents avaient même été plus loin en lui faisant porter un t-shirt… « je suis une bombe ». Autre cas, en 2016 à Roubaix, des parents avaient également voulu appeler leur enfant ainsi, la demande de prénom a été refusée et ces derniers ont décidé de renommer leur enfant « Jahid ».

Source : https://www.ouest-france.fr/region-occitanie/haute-garonne/toulouse-31500/ils-voulaient-appeler-leur-enfant-jihad-la-justice-tranche-pour-jahid-5701371



Top News

fr French
X