Connect with us

Technologie

Une étude révèle que plus de 3 300 applications ont traqué… des enfants

Publié

le

enfant tablette

Outch, décidément les problèmes de confidentialité continuent de pleuvoir et Facebook n’est pas le seul mauvais élève. Les autorisations d’application peuvent être un peu techniques et l’utilisateur de base – cela n’a rien de méchant – ne sait pas nécessairement paramétrer ou comprendre les arcanes de ce modèle. Comment l’application a été codée, pourquoi pourrait-elle avoir besoin d’autorisation pour accéder à certaines fonctionnalités de nos téléphones ? Nous accordons ces autorisations, sans quoi, il est impossible de profiter du service demandé seulement, il y a parfois un vice ou un cheval de Troie.

Cela a conduit à l’enregistrement du suivi de données ou encore la géolocalisation, parfois à notre insu. Et la nouvelle se confirme si l’on en croit les dernières recherches publiées. Selon une étude, les chercheurs ont découvert que plus de 3 300 applications conçues pour Android collectaient de façon inappropriée les données d’enfants. Outre le manque d’éthique, cela pourrait enfreindre la loi américaine COPPA qui limite la collecte de données envers les enfants de moins de 13 ans.

Par exemple, au cours de leur recherche, les chercheurs ont découvert que 281 d’entre elles ont recueilli des données de contact et/ou de localisation sans demander la permission d’un parent. S’ajoutent 1 100 informations d’identification partagées avec des tiers, et plus de 2 000 applications semblaient enfreindre les conditions d’utilisation de Google.

Si ces développeurs – et non Google apparemment – sont reconnus coupables, les conséquences devraient être sévères, mais ce sera au gendarme FTC d’en décider. 

Source : http://fr.ubergizmo.com/2018/04/17/etude-3-300-applications-android-enfants.html

Lire la suite
Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Top News

fr French
X