Connect with us

Paris Ile-de-France

A Clichy-sous-Bois, des délégués cohésion police-populations tentent de résoudre les conflits

Publié

le

Au commissariat, Xavier Dubliquy est bien occupé. Contrairement à ses collègues, il ne porte pas l’uniforme. Cet ancien policier est délégué à la Cohésion Police Population. Son rôle : dénouer les conflits et faire de la médiation avant que la police ou la justice ne soit saisie.

“Tout mon travail consiste à faire de la désescalade. Je suis l’instrument et je vais essayer de rapprocher les points de vue et de pacifier la situation. Contrairement à mes collègues, j’ai beaucoup de temps à consacrer aux gens. Je peux rester avec les gens 3 heures, ils m’expliquent et on parle de tout et de rien”, raconte Xavier Dubliquy.

A Clichy-sous-Bois, des délégués cohésion police-populations tentent de résoudre les conflits à l’amiable
Intervenants : Xavier Dubliquy, délégué Cohésion Police Population, Céline Hannequin, intervenante sociale au commissariat de Clichy-sous-Bois, Guy Depelley, syndic bénévole co-propriété – France 3 Paris – Île-de-France – Emmanuelle Hunzinger, Mathieu Caillaud, Cécilia Ngoc

Des succès et des échecs

Il commence par la lecture des mains courantes comme des conflits de voisinages, nuisances sonores ou épaves de voitures abandonnées. Il peut traiter des cas sensibles. Dans le quartier du Chêne pointu, l’ancien policier et une assistante sociale tentent de rencontre une femme psychologiquement fragile contre qui des voisins ont porté plainte pour harcèlement. Mais la porte reste close.

“Devant les difficultés de cette dame, la plainte a été classée par le parquet. C’est plutôt un secours de santé public qui lui importe plutôt que de se retrouver devant monsieur le procureur pour rien”, affirme Xavier Dubliquy.

A quelques pas, dans une autre résidence, le portail a été endommagé par un conducteur indélicat qui ne voulait pas payer les réparations. Le policier retraité est intervenu. Un sacré gain de temps et d’énergies pour les propriétaires. “Le commandant a été extrêmement utile parce que l’autorité du commissariat et de la police fait que lorsqu’ils convoquent quelqu’un, la personne vient. Dès qu’on a identifié la personne, cela a été résolu très vite”, indique Guy Depelley du syndic bénévole de la co-propriété.

Désamorcer des situations sensibles avant qu’elles ne dégénèrent, désengorger les services policiers et retisser les liens entre la police et la population, ce sont les missions des délégués à la Cohésion. En France, on en compte environ 150 dont 36 en région parisienne.

Source : https://france3-regions.francetvinfo.fr/paris-ile-de-france/seine-saint-denis/clichy-bois-delegues-cohesion-police-populations-tentent-resoudre-conflits-1460409.html



Top News

fr French
X