Connect with us

Paris Ile-de-France

La banalisation du GHB pour faire la fête alarme autant les boîtes de nuit que la police

Publié

le

Depuis la fin 2017, l’absorption volontaire ou involontaire de GBL (gamma-butyrolactone), un solvant détourné en drogue, très proche cousine du GHB surnommé “la drogue du violeur”, a causé dix comas chez des jeunes âgés de 19 à 25 ans dans des établissements de nuit parisiens, selon la préfecture de police.

C’est un phénomène qui est en train de s’étendre“, alerte le préfet de police de Paris, Michel Delpuech, lors d’une réunion organisée avec les professionnels de la nuit, les autorités de santé et les services de police.

Source : https://france3-regions.francetvinfo.fr/paris-ile-de-france/banalisation-du-ghb-faire-fete-alarme-autant-boites-nuit-que-police-1460517.html



Top News

fr French
X