Connect with us

Monde

En Malaisie, le retour du vieux lion Mahathir sur la scène politique

Publié

le

édition abonné

En Malaisie, le retour du vieux lion Mahathir sur la scène politique

A 92 ans, l’ex-premier ministre passé à l’opposition et candidat aux législatives de mercredi veut incarner la lutte contre la corruption.

Le Monde
|
|

Par

Mahathir Mohamad, ancien premier ministre et candidat de L’Alliance de l’espoir aux législatives, à Kuala Lumpur, le 6  mai 2018.

Quand Mahathir Mohamad, 92 ans, est monté sur scène d’une démarche ferme mais mesurée, la foule s’est levée et tout le monde a allumé les torches des téléphones portables. Devant le spectacle féerique ainsi créé dans la nuit de Malaisie, des milliers de lucioles dansant sur le stade détrempé d’un stade de foot, « Tun » (titre honorifique malais) Mahathir a sorti à son tour son portable et, affichant son célèbre et large sourire de grand-père de la nation, s’est mis à filmer l’assemblée qui lui rendait hommage. Alors, d’un seul cri, la foule a scandé : « Hidup Tun ! Hidup Tun ! » (Longue vie à Mahathir !)

C’était dimanche 6 mai, dans le quartier de Setiawangsa, en grande banlieue de Kuala Lumpur. La ferveur populaire qui entourait ce soir-là, avant les élections législatives de mercredi, le vieux lion de retour dans la politique malaisienne, montrait à quel point le « come-back » surprise de Mahathir sera le facteur déterminant de ce scrutin législatif.

L’enjeu est crucial : si la coalition du « Pakatan Harapan » – L’Alliance de l’espoir –, qui regroupe quatre partis d’opposition, dirigée par l’ancêtre, remporte les élections, ce sera, à l’échelle de la fédération malaisienne, une sorte de révolution. Depuis 1957, date de la fin de la colonisation britannique, le pays est dirigé par l’United Malays National Organisation (UMNO), formation principale d’une coalition dominée par ce parti qui représente avant tout la voix des Malais, ethnie principale (environ 60 %) d’une nation multiculturelle et divisée.

« Je réalise à quel point est fort votre désir de mettre à la porte ce gouvernement de voleurs », a lancé Mahathir Mohamad à ses supporters

Grand prêtre de l’UMNO durant des décennies et flamboyant premier ministre entre 1981 et 2003, Mahathir a démissionné avec fracas du parti au pouvoir il y a moins de deux ans pour créer sa propre formation, le parti « Bersatu » – Unité –. Il s’est retourné, avec une remarquable ardeur pour un…

Source : http://www.lemonde.fr/asie-pacifique/article/2018/05/08/en-malaisie-le-retour-du-vieux-lion-mahathir-sur-la-scene-politique_5295988_3216.html



Top News

fr French
X