Connect with us

Occitanie

parité salariale en sélection nationale

Publié

le

La Fédération néo-zélandaise de football a décidé d’accorder les mêmes conditions salariales aux joueuses et joueurs de l’équipe nationale, a-t-elle annoncé mardi, en estimant qu’il s’agissait d’un « moment-clé pour le football dans ce pays ». Concrètement, les primes de match et les droits d’image seront désormais équivalents et les joueuses voyageront désormais en classe affaires comme les joueurs.

Les sélections nationales messieurs (All Whites) et dames (Football Ferns, littéralement les Fougères du Football) seront désormais traitées de manière « paritaire », a souligné le directeur général de la Fédération, Andy Martin. 

Cet accord ne va pas enrichir de manière significative les joueuses néo-zélandaises, car leurs homologues masculins ne sont que 133es dans la hiérarchie mondiale, selon le classement Fifa. Pour l’attaquante des «  Ferns  », Sarah Gregorius, il est important que « les efforts des femmes soient enfin reconnus. C’est une sacrée ligne que nous avons tracée dans le sable », a-t-elle estimé sur les ondes de Radio New Zealand. 

 La Nouvelle-Zélande suit l’exemple donné l’an dernier par la Norvège, qui a mis en place les mêmes conditions salariales pour ses sélections masculine et féminine. La Fédération néo-zélandaise de rugby avait annoncé cette année que les Black Ferns (Fougères Noires), quintuple championnes du monde, allaient pour la première fois se voir proposer des contrats professionnels. 

Source : https://www.ouest-france.fr/monde/nouvelle-zelande/football-nouvelle-zelande-parite-salariale-en-selection-nationale-5747398



Top News

fr French
X