Connect with us

Faits Divers

Sète : la station balnéaire recrute ses maîtres-nageurs sauveteur pour l’été

Publié

le

A Sète, ce mardi matin, les candidats et candidates avaient entre 17 et 30 ans. On peut être sauveteur sans limite d’âge, mais pour les mineurs il faut une émancipation juridique obligatoire. Autre condition, avoir les diplômes requis, BNSSA, PS1, PS2 et permis bateau. Il y a presque autant de filles que de garçons.

Les tests comportent 3 épreuves : endurance, vitesse et réanimation, ainsi qu’un entretien d’embauche. Il y a 6 postes de secours sur le Lido de Sète, répartis sur 12 kilomètres, mais attention : le long de cette bande, la baignade n’est pas surveillée dans certaines zones situées entre 2 postes.

Les qualités obligatoirement requises : discipline, ordre, rigueur, esprit d’équipe. Les sauveteurs ne travaillent jamais seul, ils sont minimum 2 par poste de secours et ils doivent aller renforcer les autres postes en cas d’intervention.
Il faut savoir anticiper : un noyé meurt entre 3 et 7 minutes suivant sa noyade, c’est donc le temps maximum que doit durer l’intervention.
Il faut être flexible : les horaires sont variables et l’affectation aussi. Ce travail est saisonnier, la plupart des candidats sont étudiants ou lycéens.

Sète (34) : la ville recrute ses maîtres nageurs sauveteurs pour la saison estivale
Ils n’ont que 3 à 7 minutes pour sauver une vie et leur rôle est déterminant durant la saison estivale pour la sécurité. Les maîtres nageurs sauveteurs surveilleront nos plages d’ici quelques semaines. A Sète, ce sera dès le mois de juin. Mais aujourd’hui se déroulait la phase de recrutement. – F3 LR – Reportage : V.Luxey et V.Banabéra

39 candidats en maillot pour 30 postes

Ce mardi, ils étaient 39 candidats pour 30 postes de maîtres nageurs sauveteurs à pourvoir. Et peut-être, cet été, vous sauveront-ils la vie.
Ces futurs sauveteurs sont évalués sur leurs qualités physiques et leur force mentale. Certains ont déjà été recrutés les saisons précédentes, mais doivent chaque année repasser les tests pour vérifier que leurs capacités restent optimales.

Il faut aussi savoir travailler en équipe. Les mineurs doivent être émancipés, en raison des responsabilités juridiques qu’impliquent ce métier. La moitié des postulants sont des filles.

Leur tâche sera de surveiller la plage depuis les 6 postes de secours répartis sur 12 kilomètres de lido : une mission contrainte, désormais, par la baisse des budgets des communes. Sète, n’y échappe pas.

6 postes de secours à Sète sur 12 kilomètres

En 2017, les sauveteurs sétois sont intervenus 657 fois. Et dans les zones surveillées, il n’y a pas eu de décès.

Les postes de secours de Sète sont gérés depuis 10 ans par la Fédération Française de Sauvetage et de Secourisme, via un marché public attribué par la Ville et renouvelable tous les 4 ans.
C’est le comité départemental de cette Fédération qui, de fait, gère les postes et le recrutement.

Après cette journée de recrutement du 8 mai, les candidats retenus suivront 4 jours de formation complémentaire avant de prendre effectivement leurs fonctions, le 2e week-end de juin. Leur mission s’achèvera le 1er week-end de septembre.
Les emplois à pourvoir sont des postes de sauveteurs, de chefs de poste et de chefs de secteur, ces 2 dernières catégories étant réservées à ceux qui ont déjà été recrutés les saisons précédentes.

Source : https://france3-regions.francetvinfo.fr/occitanie/herault/sete/sete-station-balneaire-recrute-ses-maitres-nageurs-sauveteur-ete-1472485.html



Top News

fr French
X