Connect with us

A La Une

Arnaud Ducret: « On m’a souvent comparé à Lino Ventura »

Publié

le

Arnaud Ducret: « On m'a souvent comparé à Lino Ventura »

Connu pour ses rôles de prof de sport et de policier surexcité dans Les Profs et Gaston Lagaffe de PEF, Arnaud Ducret incarne son premier rôle dramatique dans Monsieur-Je-Sais-Tout, au cinéma le 9 mai. Le comédien y incarne un ambitieux entraîneur de football contraint de s’occuper d’un autiste Asperger de 13 ans.

Surtout ne dites pas à Arnaud Ducret qu’il fait son “Tchao Pantin”: “Je n’en peux plus de ça”, lance-t-il. “C’est un film très sombre, Coluche y est formidable, mais Monsieur-Je-Sais-Tout est une comédie, c’est très positif”. Il ajoute: “Je fais une histoire qui me plaît. Le rôle dramatique, je m’en fous. J’ai envie de tout jouer”, martèle l’acteur, qui annonce recevoir de plus en plus de propositions pour jouer dans des films sociaux.

Arnaud Ducret veut tout jouer, certes, mais il incarne une nouvelle fois un sportif dans Monsieur-Je-Sais-Tout. Connu également pour son sketch de Maître Li, l’humoriste sait que ce rôle commence à lui coller à la peau, mais se contente de répondre qu’il aime les rôles physiques. La première séquence de Monsieur-Je-Sais-Tout le montre ainsi en train de courir sur un pont. Une séquence difficile à réaliser, mais qu’il a adoré tourner. Fan d’automobile, il a aussi insisté pour réaliser quelques cascades et dérapages en voiture: “C’est des petits trucs, j’adore faire ça. Je préfère conduire la bagnole, ça fait plus vrai”.

“J’adorerais faire un film de voyous avec Gérard Lanvin”

Ce grand fan de Jean-Paul Belmondo aimerait faire plus, évidemment: “Demain, on me demande de sauter depuis un immeuble, je pense que je réfléchis à le faire. Plus tu avances dans ce métier, plus tu fais des choses physiques et plus tu as envie de te prouver à toi-même que tu peux le faire. Je suis grand, je suis costaud, tout de suite, on va penser à moi pour un rôle physique. Tant mieux. Il vaut mieux que l’on pense à moi que pas du tout”, dit-il avant de partir dans un fou rire.

“On discute beaucoup, avec des mecs que je connais, sur de films de flics et de voyous”, ajoute-t-il. Rien d’étonnant: Arnaud Ducret est un mélange de Gérard Lanvin et de Lino Ventura, affirment les réalisateurs de Monsieur-Je-Sais-Tout. “Cela me touche”, répond l’intéressé. “Sans prétention aucune, on m’a souvent comparé à Lino Ventura. Alain Terzian, le président des Césars, me l’a dit. Un autre acteur aussi”.

Et que pense Gérard Lanvin de la comparaison avec Arnaud Ducret? L’acteur s’étouffe de rire: “Je l’ai croisé dans une émission. J’adorerais faire un film de voyous et de flics, avec Gérard, confronter les générations dans un film comme Les Spécialistes et jouer le fils de Bernard Giraudeau”, indique-t-il, avant de préciser: “C’est un truc à creuser”. Pour l’instant, chaque chose en son temps: Arnaud Ducret prépare un film sur Maître Li. Les voyous attendront.

Arnaud Ducret, d’ailleurs, a déjà joué un policier. C’était en avril dernier, dans Gaston Lagaffe. Sous les traits de l’agent Longtarin, il houspillait le célèbre personnage de Franquin. “C’est un vrai flic de BD, tu tires les traits. Ça m’a beaucoup plu”, s’enthousiasme-t-il. “PEF, qui réalise, c’est le premier mec qui m’a donné un succès populaire [avec Les Profs, NDLR]. J’adore PEF, c’est mon ami. Je suis très fier des Profs, c’est un vrai film de teenagers. J’adore quand les enfants viennent me voir dans la rue avec les yeux qui brillent en disant: ‘waow, c’est le prof de sports’.”

De Caméra Café 2 aux nouvelles aventures de Cendrillon

Le succès n’a pas toujours été là pour Arnaud Ducret. En 2010, il a décroché un rôle dans Caméra Café 2: La Boîte du dessus. “Je faisais le pendant d’Yvan Le Bolloc’h”, se souvient-il. “On a fait trois semaines sur M6. Ils n’ont pas eu les couilles de garder le programme et ils nous ont viré très vite. C’est dommage”. Que s’est-il passé? “Les régies publicitaires appelaient pour dire que des mecs voulaient payer moins cher parce qu’il y avait de moins en moins de monde devant l’écran. Ils n’ont pas laissé d’espoir à ce programme”, marmonne-t-il. Il a depuis pris sa revanche: il cartonne sur France 2 dans Parents mode d’emploi.

Le comédien partage aussi sa déception pour Les Nouvelles Aventures de Cendrillon, une comédie avec Didier Bourdon sortie à l’automne dernier. “Il y a des petits trucs de rythme qui étaient peut-être un peu bizarre dans le film. Nous, on s’est éclaté. On a fait 800.000, 900.000 entrées”. Au tournage, n’a-t-il pas perçu ces problèmes de rythme? “Je me posais quelques questions sur des scènes et quand j’ai vu le film, j’ai retrouvé les questions que je me posais. Je me suis dit que j’aurais dû suggérer d’accélérer les dialogues”, dit-il, avant d’ajouter: “Ce n’est pas grave”.

Arnaud Ducret se souvient enfin des critiques très violentes envers les films de PEF: “Les gens sont violents. Tu as envie de leur dire: calmons-nous. Sur Instagram, un type m’a dit de laisser Gaston Lagaffe à ses aventures de papier. C’est très français. Le mec n’a même pas vu le film! Ce n’est pas grave. On a l’habitude. Je ne lis pas les critiques, cela ne m’intéresse pas. C’est le public qui juge et qui sait.”



Source : http://people.bfmtv.com/cinema/arnaud-ducreton-m-a-souvent-compare-a-lino-ventura-1439455.html

Lire la suite
Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Top News

fr French
X