Connect with us

A La Une

L’influence de la géopolitique à l’Eurovision expliquée en carte

Publié

le

L'influence de la géopolitique à l'Eurovision expliquée en carte

En 2017, l’Eurovision a été suivie par 182.000.000 spectateurs dans le monde, soit un quart de la population du continent européen. Le concours européen de la chanson rassemble autant que n’importe quel grand évènement sportif. En Islande, la finale a même atteint 97,5% de part d’audience et elle s’élevait à 78% en Norvège. Mais à la différence d’une compétition sportive, ce sont les votes de chacun des pays qui élisent le gagnant, donnant au concours une dimension particulièrement géopolitique.

Les Français ne partagent pas l’enthousiasme des pays scandinaves pour l’Eurovision, puisque l’émission avait réalisé 26,3% de part d’audience lors de la finale de 2017. Est-ce parce que la France n’a pas emporté la compétition depuis 40 ans? Ses candidats se sont même retrouvés relégués plusieurs fois sur les dernières marches du classement. Mais la géopolitique  pourrait expliquer en partie cette piètre performance.

Le bloc de l’ex-URSS

Avec l’explosion du bloc soviétique, une dizaine de nouveaux pays sont entré dans le concours de l’Eurovision entre 1993 et 1994. Ces nouveaux participants votent très peu pour les pays de l’Ouest et se montrent très solidaires entre eux. La Russie profite ainsi largement des votes de l’ancienne URSS. La Biélorussie lui donne 91,1% de ses points en moyenne, l’Arménie 82,6% ou encore la Lettonie 68,5%. Les pays baltes forment d’ailleurs un trio à part au sein de ce groupe: la Lettonie et l’Estonie se donnent respectivement 66,67% du score maximum à chaque finale

Vous pouvez voir les votes reçus et attribués par la Russie sur la carte ci-dessous. Plus les cercles sont grands, plus l’échange de votes est important. Utilisez le sélecteur pour changer de pays.

Le bloc de l’ex-Yougoslavie

En 2003, la Yougoslavie, qui participait à l’Eurovision depuis 1961, éclate et intègre de nouveaux participants dans le concours. Les pays de l’ancienne Yougoslavie forment le bloc le plus uni à l’Eurovision. La Bosnie-Herzégovine, la Serbie et la Macédoine se donnent presque systématiquement les points maximums. En sept finales, la Serbie a attribué en moyenne 91,7% du score maximum à la Macédoine, tandis que la Bosnie-Herzégovine a donné 90,48% de sa réserve de points à la Serbie.

Le bloc scandinave

Dans une moindre mesure, les pays scandinaves, liés par une forte similarité culturelle, ont tendance à se favoriser. Ces dernières années, les pays nordiques ont même accaparé les podiums. La Suède a par exemple remporté six fois l’Eurovision en 57 participations, dont deux victoires très récentes en 2012 et 2015. Elle a surtout reçu des votes du Danemark, de la Norvège ou encore de l’Islande, qui lui ont donné respectivement 62%, 53% et 52% du score maximum à chaque finale, en moyenne.

Les couples de pays

Certains pays fonctionnent en couple plus qu’en bloc. Chypre attribue par exemple 93,1% du score maximum à la Grèce en moyenne, contre 86,3% dans le sens inverse. Il existe également une relation très forte entre la Moldavie et sa voisine directe la Roumanie qui s’échangent réciproquement 95% de leurs points. Cependant, les participants qui votent en duo ne sont pas nécessairement voisins. 

La France aussi est en couple. L’Arménie, avec qui elle entretient un lien historique, participe au concours depuis 2006. Depuis, la France lui attribue en moyenne 59,7% de ses points en échange de 38,5% des points de l’Arménie. Ce nouvel allié vient combler le retrait de la principauté de Monaco et du duché du Luxembourg, deux anciens soutiens de la délégation française à l’Eurovision. Cliquez ici pour voir en plein écran la carte des alliés de la France.

Les liens d’immigration

Les échanges de points entre pays participants sont loin d’être tous symétriques. L’Albanie transmet 88% de ses points à l’Italie, quand l’Italie ne lui donne en retour que 23,8% de son total maximum. L’immigration vient expliquer cet amour à sens unique. L’Italie est une terre d’accueil pour les albanais: elle a naturalité près de 37.000 migrants originaires d’Albanie l’année dernière.

Sur la carte ci-dessous, les cercles rouges symbolisent les points reçus par le pays sélectionné, ici l’Italie. Les cercles bleus représentent eux les points attribués par l’Italie à chacun des participants. Lorsque les deux cercles ont des tailles très différentes, cela signifie que la relation est particulièrement asymétrique. 



Source : http://people.bfmtv.com/musique/l-influence-de-la-geopolitique-a-l-eurovision-expliquee-en-carte-1435419.html

Lire la suite
Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Top News

fr French
X