Connect with us

A La Une

Qui a intérêt à une escalade des tensions entre l’Iran et Israël?

Publié

le

Qui a intérêt à une escalade des tensions entre l'Iran et Israël?

Faut-il craindre une escalade militaire entre Israël et l’Iran? Tôt ce jeudi matin, Israël a visé des dizaines de cibles iraniennes en Syrie, en riposte à des tirs de roquettes sur le plateau du Golan, imputés à l’Iran. Ces violents échanges de frappes sont sans précédent entre les deux ennemis. 

Israël se tenait prêt depuis des semaines à de possibles représailles iraniennes venues de Syrie, après plusieurs opérations menées contre des intérêts iraniens dans ce pays. Ces tensions ont encore été attisées par les incertitudes autour de l’accord nucléaire conclu en 2015 par les grandes puissances avec l’Iran, et que Donald Trump a annoncé quitter, mardi soir.

Décryptage des raisons et des enjeux de cette situation explosive avec le Général Dominique Trinquand, ancien chef de mission militaire française auprès de l’ONU, spécialiste des questions militaires.

Pourquoi l’affrontement entre l’Iran et Israël a-t-il lieu en Syrie?

Dominique Trinquand: “L’Iran soutient le gouvernement de Bachar Al-Assad et le soutient avec des éléments durs du régime iranien, les Pasdaran, c’est-à-dire les Gardiens de la révolution. Ces Pasdaran sont opposés à l’accord sur le nucléaire signé par les réformistes du gouvernement iranien. On arrive donc à une confrontation inter-iranienne.

A partir du moment où le président américain Donald Trump a dit qu’il ne voulait plus de cet accord sur le nucléaire, le président iranien a fait savoir qu’il allait continuer à travailler avec ce texte. Et mercredi, au parlement iranien, l’aile dure a brûlé le drapeau américain, et crié “mort à l’Amérique”. Or il se trouve que le bras armé de cette faction dure, est en Syrie actuellement. C’est donc probablement d’eux que viennent ces tirs sur le plateau du Golan”.

Y a-t-il un risque d’escalade? 

“Les Iraniens durs du régime ont intérêt à l’escalade car ils ne veulent pas de cet accord, tout comme Benjamin Netanyahu a intérêt à l’escalade, car il ne veut pas non plus de cet accord, qui ne va selon lui pas assez loin. C’est assez dangereux puisque nous sommes sur la zone de fracture entre la frontière sud du Liban, zone de prédilection du Hezbollah, soutenu par l’Iran, et le plateau du Golan, territoire syrien occupé par Israël. 

On est donc sur une zone de fracture où les escalades peuvent grimper assez haut. Notons que le Golan est stratégiquement important car il domine la Galilée, c’est-à-dire toute la zone qui a reçu des roquettes en 2006, lors de la guerre du Liban”.  

Face à cette situation explosive, qui pourrait calmer les choses?

“Lorsque Emmanuel Macron est allé aux Etats-Unis, il a parlé d’élargir l’accord à deux domaines: les missiles balistiques et l’implantation iranienne en Syrie, car c’est une menace directe contre Israël. 

C’est justement en déchirant cet accord que l’on empêche son élargissement et les discussions sur ces sujets là. Il faudrait parvenir à calmer les réactions israéliennes, et que le gouvernement iranien arrive à contrôler les Pasdaran. Le problème, c’est qu’ils sont en Syrie, et qu’ils font la guerre”.



Source : http://www.bfmtv.com/international/qui-a-interet-a-une-escalade-des-violences-entre-l-iran-et-israel-1442063.html

Lire la suite
Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Top News

fr French
X