À Vitré, ils font un jeûne politique pour un printemps écologique

Une dizaine de militants ont observé un jeûne de 48 heures pour alerter sur le projet de rocade de Vitré qu'ils contestent. Le représentant écologiste du Pays de Vitré Bernard Martin a choisi d'étendre cette pratique sur dix jours, et d'alerter plus large.

À Vitré, ils font un jeûne politique pour un printemps écologique

Une dizaine de militants ont observé un jeûne de 48 heures pour alerter sur le projet de rocade de Vitré qu'ils contestent. Le représentant écologiste du Pays de Vitré Bernard Martin a choisi d'étendre cette pratique sur dix jours, et d'alerter plus large.