Après des années de litige, Vivendi et Mediaset font la paix

Les géants européens des médias Vivendi et Mediaset ont annoncé lundi "renoncer à tout litige" après des années de conflits, démarrés autour de la création ratée d’un concurrent à Netflix en 2016. Le groupe français Vivendi, maison-mère de Canal+, et l'italien Mediaset ont annoncé lundi être "parvenus à un accord global mettant fin à leurs différends en renonçant à tout litige et à toutes plaintes entre eux", selon un communiqué de presse conjoint avec également la holding de la famille Berlusconi, Fininvest. Le groupe de la famille Berlusconi et celui de Vincent Bolloré s'étaient entendus en 2016 pour lancer une plateforme de contenus susceptible de concurrencer l'américain Netflix, via l'achat par le groupe français de 100% du bouquet de chaînes de télévision payantes Mediaset Premium.

Après des années de litige, Vivendi et Mediaset font la paix
Les géants européens des médias Vivendi et Mediaset ont annoncé lundi "renoncer à tout litige" après des années de conflits, démarrés autour de la création ratée d’un concurrent à Netflix en 2016. Le groupe français Vivendi, maison-mère de Canal+, et l'italien Mediaset ont annoncé lundi être "parvenus à un accord global mettant fin à leurs différends en renonçant à tout litige et à toutes plaintes entre eux", selon un communiqué de presse conjoint avec également la holding de la famille Berlusconi, Fininvest. Le groupe de la famille Berlusconi et celui de Vincent Bolloré s'étaient entendus en 2016 pour lancer une plateforme de contenus susceptible de concurrencer l'américain Netflix, via l'achat par le groupe français de 100% du bouquet de chaînes de télévision payantes Mediaset Premium.