Assurance chômage: l'entrée en vigueur de la réforme liée à un retour à meilleure fortune

L'entrée en vigueur de la réforme controversée de l'assurance chômage sera liée à l'amélioration du marché de l'emploi à partir d'indicateurs encore à préciser, ce qui la reporte de fait bien au-delà du 1er avril, ont indiqué plusieurs responsables syndicaux et patronaux lundi à l'issue de leurs rencontres avec la ministre du Travail, Elisabeth Borne. "Le gouvernement ne veut pas renoncer à sa réforme mais a compris que ce n'était pas le moment. Il nous dit que la mise en œuvre, ce ne sera pas au 1er avril, c'est certain, mais qu'il faut trouver les indicateurs pour la programmer quand ça ira mieux", a résumé Denis Gravouil pour la CGT, une des huit organisations syndicales et patronales reçues tout au long de la journée au ministère.

Assurance chômage: l'entrée en vigueur de la réforme liée à un retour à meilleure fortune
L'entrée en vigueur de la réforme controversée de l'assurance chômage sera liée à l'amélioration du marché de l'emploi à partir d'indicateurs encore à préciser, ce qui la reporte de fait bien au-delà du 1er avril, ont indiqué plusieurs responsables syndicaux et patronaux lundi à l'issue de leurs rencontres avec la ministre du Travail, Elisabeth Borne. "Le gouvernement ne veut pas renoncer à sa réforme mais a compris que ce n'était pas le moment. Il nous dit que la mise en œuvre, ce ne sera pas au 1er avril, c'est certain, mais qu'il faut trouver les indicateurs pour la programmer quand ça ira mieux", a résumé Denis Gravouil pour la CGT, une des huit organisations syndicales et patronales reçues tout au long de la journée au ministère.