Au bureau avec son chien !

De plus en plus de sociétés permettent à leurs employés d’être accompagnés de leurs animaux pendant...

Au bureau avec son chien !

Travailler avec son animal, c’est possible ! Aucune loi ne l’interdit et certains employeurs ont saisi tout le bénéfice qu’ils pouvaient en retirer. Convaincues que la présence d’un animal rend la vie meilleure, des entreprises spécialisées dans la nutrition animale – telles que Purina et Mars Petcare – ou dans la santé des animaux – comme SantéVet – ont décidé d’appliquer cette philosophie dans l’entreprise. « La moitié des 150 collaborateurs vit avec un animal et le PDG a lui-même plusieurs animaux, confie Elodie Lambert, responsable communication de la compagnie d’assurance. Puisque les animaux nous accompagnent à la maison, il nous est apparu logique qu’ils nous suivent également au travail ! ». « Après avoir envahi notre vie personnelle, ils prennent d'assaut notre vie professionnelle, c'est une suite logique », explique la sociologue Jocelyne Porcher à L’Express (10/06/2018).

« L’animal renforce les liens entre collaborateurs »

D’autres entreprises ont rejoint l’Alliance « Pets at work » [animaux de compagnie au travail, NDLR], initiée par Purina pour accompagner la mise en place de tels projets : comme par exemple « Cadeau Maestro » (société spécialisée dans les cadeaux) ; « WeWork » (entreprise de mise à disposition de locaux et de services de coworking) ; « Hub Institute » (qui accompagne les grandes entreprises dans leur transformation digitale) ; mais aussi « Digistart » (spécialisée dans la création de sites internet) ; « Copynews » (spécialiste de l’impression professionnelle ) ou encore l’agence de communication reconnue « Elan Edelman ».

 

Amener son chien au travail a convaincu certaines personnes d’adopter.

Une collaboratrice d’Elan Edelman

« Parfois, nous croisons un petit chien, dans les couloirs ou à la porte du bureau pendant que d’autres roupillent sur les genoux de collaborateurs ! », se réjouit E. Lambert. Grâce aux animaux, les salariés sont moins stressés, plus heureux et plus efficaces. L’animal est un connecteur, il renforce les liens entre les collaborateurs ». Cet effet à la fois « déstressant » et « fédérateur » des chiens est également mis en lumière par Arnaud Adler, de l’imprimerie Copynews. L’expérience profite tout autant à l’employeur qui « renforce ainsi la cohésion des équipes et la motivation des collaborateurs », renchérit Magali Gavaret, responsable communication chez Purina.

L’animal est, lui aussi, largement bénéficiaire puisqu’il est désormais entouré toute la journée et n’a plus à subir la solitude. « La possibilité d’amener son chien au travail a même convaincu certaines personnes de s’intéresser aux animaux au point d’en adopter », ajoute une collaboratrice d’Elan Edelman. Tout le monde en profite ! ». « Savoir que notre chien peut nous accompagner au travail nous rassure ; sans cela nous ne chercherions pas à adopter », confirme Julien Rollet de l’entreprise Digistart qui édite le site Woopets. En somme, « c'est une démarche gagnant-gagnant » résume Ph. Dauty, vétérinaire et auteur de « Réconcilier l’homme et l’animal » (Favre, 2019).

Des espaces spécialement aménagés

 

C’est une démarche gagnant-gagnant.

Dr Ph. Dauty - vétérinaire

Au sein de la compagnie d‘assurance, chaque personne qui souhaite venir avec son animal s’engage à respecter certaines règles de bonne conduite en signant une Charte « Mon chien avec moi au travail ». Parce qu’ils sont territoriaux et qu’ils peuvent provoquer des allergies, les chats ne sont pas admis. Les chiens, quant à eux, doivent être à jour de leurs vaccinations et traitements antiparasitaires. Doivent également être respectées les règles d’hygiène et celles relatives aux chiens de catégorie, obligatoirement tenus en laisse sous le contrôle du gardien.

L’entreprise Purina, quant à elle, a mis en place une signalétique pour montrer les bureaux et espaces communs ouverts aux chiens : « À chaque étage, des espaces ont été spécialement aménagés pour le bien-être des animaux », confie M. Gavaret. Enfin, chez Mars Petcare, « les chiens peuvent aller partout, sauf à la cafétéria et dans l’usine », explique Myriam Cohen-Welgryn, directrice générale. 

Ce bilan, amplement positif, devrait à l’avenir inciter d’autres entreprises à s’inscrire dans cette tendance…