Comme nous, les animaux ont des rêves !

Observer son animal est apaisant et rassurant, qu'il soit éveillé ou... en plein sommeil onirique....

Comme nous, les animaux ont des rêves !

Un humain rêve en moyenne 100 minutes chaque nuit ! Et il en va de même chez nos 30 millions d'amis, même si leur temps passé à rêver peut varier d'une espèce à l'autre : « La découverte des comportements oniriques permet de supposer que certains animaux ont des rêves », indique Michel Jouvet - neurologue et pionnier de la recherche sur le sommeil - à Science et Avenir (Le Rêve, 1996).

Oui, les animaux rêvent...

Chaque  cycle de sommeil inclut trois phases consécutives que sont l'éveil calme, le sommeil profond et le sommeil paradoxal. C'est lors de la dernière phase, dite « REM » (Rapid Eyes Movements), que les rêves sont les plus actifs et précis. « Cet état est bien reconnaissable chez les oiseaux et les mammifères, affirme M. Jouvet. Chez la majorité des espèces animales, le rêve occupe à peu près le quart de cette période ». Si certains sont de gros rêveurs comme l'opossum qui rêve plusieurs heures par nuit, d'autres plus petits, comme la poule, ne rêvent qu'une vingtaine de minutes. Seuls les poissons, amphibiens et reptiles ne montrent pas, au sein de leur sommeil, un phénomène similaire au sommeil paradoxal. 

« Les mammifères connaissent le sommeil REM ; mais l'on ne sait pas exactement de quoi ils rêvent, ni s'ils s'en souviennent », nuance la psychologue animalière Zazie Todd (Wag : The science of making your dog happy, 2020). 

... mais de quoi ?

Des chercheurs se sont penchés sur ces rêves afin de connaître leur contenu. Et leur réponse est unanime : les animaux rêveraient de leur vie quotidienne ! En phase de sommeil paradoxal, « le chat mime des comportements très structurés et typiques de son espèce, comme l'attaque et la poursuite de proies imaginaires, le léchage, la frayeur... », détaille M. Jouvet. À la question de savoir si ces mimiques constituaient de simples réactions automatiques dépourvues d'imagerie onirique, les chercheurs préfèrent retenir l'hypothèse de véritables rêves d'action. « Les humains rêvent des mêmes choses auxquelles ils s'intéressent pendant la journée, de manière plus visuelle et moins logique. Il n'y a pas de raison que les animaux soient différents, confirme la Dr Deidre Barrett, psychologue à la Harvard Medical School. Et comme les chiens sont très attachés à leur maître, il est très probable que votre chien rêve de votre visage, votre odeur et des interactions qu'il a avec vous ».

Le biologiste David Scheel a même imaginé les rêves d'un poulpe, les couleurs qu'il revêt pendant son sommeil étant similaires à celles qui l'habitent lorsqu'il est éveillé. « On peut presque narrer les changements de son corps, imaginer son rêve », analyse le chercheur. Devenue noire, la pieuvre rêverait d'un crabe qu'elle s'apprête à chasser : « C'est un camouflage... Elle vient de maîtriser le crabe et s'apprête à le manger mais elle ne veut pas qu'on la voie ».
Les rats eux-mêmes pourraient rêver d'instants déjà vécus voire... de moments futurs ! « Il semble que les humains ne soient pas les seuls à rêver d'une vie meilleure : apparemment, les rats le font aussi », révèle effectivement Jessica Mendoza (Daydream believer : Rats dream of a better future, 2015).

Alors, pourquoi ne pas profiter du temps passé aux côtés de votre animal pour l'observer pendant son sommeil et déceler ses rêves les plus fous ?!