Crimes sexuels : pourquoi la création d'un seuil d’âge de non-consentement fait-elle débat ?

Alors que le Sénat a adopté cette semaine une proposition de loi fixant le consentement sexuel des mineurs à l'âge de 13 ans, plusieurs voix se sont élevées pour dénoncer la mesure. La présidente du syndicat de la magistrature, Katia Dubreuil, a éclairci sur Europe 1 les raisons qui font que fixer un âge de non-consentement est compliqué pour les tribunaux. 

Crimes sexuels : pourquoi la création d'un seuil d’âge de non-consentement fait-elle débat ?
Alors que le Sénat a adopté cette semaine une proposition de loi fixant le consentement sexuel des mineurs à l'âge de 13 ans, plusieurs voix se sont élevées pour dénoncer la mesure. La présidente du syndicat de la magistrature, Katia Dubreuil, a éclairci sur Europe 1 les raisons qui font que fixer un âge de non-consentement est compliqué pour les tribunaux.