Déconfinement et ponts de mai : la tentation de la fête est grande dans les gîtes à louer

La petite fête clandestine, ça a le goût savoureux de l'interdit. Après quatre semaines de (re)confinement et une année de restrictions, la tentation va être grande, en mai et en juin, d'organiser des petites fêtes le week-end dans des gîtes loués pour l'occasion. Les plateformes veillent. 

Déconfinement et ponts de mai : la tentation de la fête est grande dans les gîtes à louer

La petite fête clandestine, ça a le goût savoureux de l'interdit. Après quatre semaines de (re)confinement et une année de restrictions, la tentation va être grande, en mai et en juin, d'organiser des petites fêtes le week-end dans des gîtes loués pour l'occasion. Les plateformes veillent.