Il tire sur les deux chiens de sa voisine, un seul survit

Deux chiens ont été visés par un voisin après être sortis du domicile, à Villeneuve-sur-Auvers,...

Il tire sur les deux chiens de sa voisine, un seul survit

« Quand j’ai reçu l’appel de la gendarmerie, j’étais sous le choc ». Christelle est encore au travail lorsqu’elle apprend que sa chienne Fatale, bientôt 11 ans, a été retrouvée morte abattue de deux balles dans la tête, et que son autre chien, Morris, a disparu.

Fatale tuée par une arme à feu

Un témoin a alerté la gendarmerie après avoir assisté à la scène et entendu des hurlements de douleur. A l’arrivée des forces de l’ordre, un voisin est en train de nettoyer du sang dans son jardin. « J’ai été bouleversée, témoigne la maîtresse. Mes chiens ne sont pas du tout agressifs, bien au contraire. Fatale était handicapée en raison de son âge. Je l’imagine essayer de fuir et ne pas pouvoir… Ça me glace le sang… »

Le flou subsiste sur les raisons qui ont conduit les deux dogues des Canaries à s’échapper et à se retrouver dans le jardin du voisin, l’auteur présumé des tirs. Il a été interpellé et se trouve actuellement sous contrôle judiciaire. Une audience est prévue le 10 mars 2021. « Mes chiens ont une partie du jardin pour eux, j’ignore comment ils ont pu sortir », soutient Christelle qui explique qu’à son retour « le portail était fermé » et qu’il « n’y avait aucun trou dans le grillage ». Fatale succombe aux coups de fusil,  tandis que Morris prend la fuite.

Morris retrouvé 5 jours après les tirs

Une passante est parvenue à prendre un cliché de Morris, blessé et en fuite, peu après les tirs./DR

« Morris était introuvable pendant 5 jours, explique la maîtresse. Nous avons mis des affiches partout pour le retrouver. Un groupe de recherche s’est constitué. Heureusement, un homme qui promenait son chien l’a aperçu dans les bois. J’ai pu, non sans mal, le récupérer et le faire soigner chez le vétérinaire. » Le praticien note, dans un document que s’est procuré 30millionsdamis.fr, que Morris présentait « de nombreuses blessures », les radiographies révélant « la présence de plusieurs projectiles métalliques type munitions de chasse ». Quant à Fatale, elle a été inhumée après avoir reçu « une balle dans la mandibule » et « des résidus au niveau du crâne ».

Une plainte pour « acte de cruauté envers un animal domestique » et également pour « détention sans déclaration d’arme, de munitions ou de leurs éléments de catégorie C » a été déposée. La Fondation 30 Millions d’Amis s’est constituée partie civile. « Ils ne méritaient pas ça, soupire Christelle. Ils sont impressionnants à première vue mais adorables et câlins. Si cet homme en avait marre des aboiements, une lettre aurait suffi… En les voyant dehors, il aurait pu appeler les services compétents plutôt que leur tirer dessus. Ma pauvre Fatale n’aura pas eu une belle mort. Et nous devons surveiller l’état de Morris jour après jour car nous n’avons pas pu lui faire enlever les projectiles. »