«J’ai mal à ma droite» : chez les Républicains, les libéraux se rebiffent

«J’ai mal à ma droite» : chez les Républicains, les libéraux se rebiffent