La future ambassadrice américaine au Commerce défend le recours aux droits de douane

La future représentante américaine au Commerce Katherine Tai a défendu jeudi le recours aux droits de douane dans les relations entre les Etats-Unis et ses partenaires commerciaux et martelé qu'elle ferait appliquer strictement les accords existants, y compris avec la Chine. Mme Tai, ancienne conseillère juridique sur le commerce pour le parti démocrate à la Chambre des représentants, a aussi souligné que son ambition était de pacifier les relations commerciales avec les alliés américains. Les tarifs douaniers sont "un outil légitime" et "un élément très important de notre boîte à outils pour obtenir un commerce équitable", a-t-elle déclaré au cours de son audition devant le Sénat en vue de sa confirmation.

La future ambassadrice américaine au Commerce défend le recours aux droits de douane
La future représentante américaine au Commerce Katherine Tai a défendu jeudi le recours aux droits de douane dans les relations entre les Etats-Unis et ses partenaires commerciaux et martelé qu'elle ferait appliquer strictement les accords existants, y compris avec la Chine. Mme Tai, ancienne conseillère juridique sur le commerce pour le parti démocrate à la Chambre des représentants, a aussi souligné que son ambition était de pacifier les relations commerciales avec les alliés américains. Les tarifs douaniers sont "un outil légitime" et "un élément très important de notre boîte à outils pour obtenir un commerce équitable", a-t-elle déclaré au cours de son audition devant le Sénat en vue de sa confirmation.