La nouvelle éco : à Aydat (Puy-de-Dôme), un imprimeur 3D modélise une gamme d’accessoires anti-virus

Philippe de Francesco a créé sa société d'impression 3D afin de lutter contre l'obsolescence programmée. Mais pour survivre à la crise sanitaire, il a dû se réinventer, en proposant notamment une gamme d’accessoire dédiée à la protection contre le virus.

La nouvelle éco : à Aydat (Puy-de-Dôme), un imprimeur 3D modélise une gamme d’accessoires anti-virus
Philippe de Francesco a créé sa société d'impression 3D afin de lutter contre l'obsolescence programmée. Mais pour survivre à la crise sanitaire, il a dû se réinventer, en proposant notamment une gamme d’accessoire dédiée à la protection contre le virus.