LBD, grenades, lacrymo : après le carton rouge d'Amnesty International, victimes et policiers réagissent à Marseille

L'organisation non gouvernementale, chargée de surveiller le bon respect des droits de l'Homme, accuse la France de dérives autoritaires dans son dernier rapport annuel, paru mercredi 7 avril. À Marseille, le rapport est diversement apprécié que l'on soit d'un côté ou de l'autre de la matraque.

LBD, grenades, lacrymo : après le carton rouge d'Amnesty International, victimes et policiers réagissent à Marseille

L'organisation non gouvernementale, chargée de surveiller le bon respect des droits de l'Homme, accuse la France de dérives autoritaires dans son dernier rapport annuel, paru mercredi 7 avril. À Marseille, le rapport est diversement apprécié que l'on soit d'un côté ou de l'autre de la matraque.