Le jugement du sénateur Jean-Noël Guérini mis en délibéré au 28 mai

Le tribunal correctionnel de Marseille devant lequel comparaissaient pour des trucages présumés de marchés publics le sénateur Jean-Noël Guérini et son frère Alexandre aux côtés de dix autres prévenus a mis mercredi son jugement en délibéré au 28 mai. Le parquet a requis quatre ans dont deux ferme, 70.000 euros d'amende et une inéligibilité de cinq ans contre l'élu, ancienne figure du Parti socialiste dans les Bouches-du-Rhône, et huit ans ferme avec mandat de dépôt et 500.000 euros d'amende contre son cadet entrepreneur. Les avocats des deux prévenus ont plaidé leur relaxe.

Le jugement du sénateur Jean-Noël Guérini mis en délibéré au 28 mai
Le tribunal correctionnel de Marseille devant lequel comparaissaient pour des trucages présumés de marchés publics le sénateur Jean-Noël Guérini et son frère Alexandre aux côtés de dix autres prévenus a mis mercredi son jugement en délibéré au 28 mai. Le parquet a requis quatre ans dont deux ferme, 70.000 euros d'amende et une inéligibilité de cinq ans contre l'élu, ancienne figure du Parti socialiste dans les Bouches-du-Rhône, et huit ans ferme avec mandat de dépôt et 500.000 euros d'amende contre son cadet entrepreneur. Les avocats des deux prévenus ont plaidé leur relaxe.