Le vaccin Johnson & Johnson sous surveillance : faut-il s'inquiéter ?

L'Agence européenne du médicament enquête sur quatre cas suspects de caillots sanguins survenus sur le continent américain, alors que le sérum Johnson & Johnson n'a pas encore été administré dans aucun pays de l'UE. Des incidents qui peuvent faire penser aux thromboses survenues après des injections du vaccin Astrazeneca. 

Le vaccin Johnson & Johnson sous surveillance : faut-il s'inquiéter ?
L'Agence européenne du médicament enquête sur quatre cas suspects de caillots sanguins survenus sur le continent américain, alors que le sérum Johnson & Johnson n'a pas encore été administré dans aucun pays de l'UE. Des incidents qui peuvent faire penser aux thromboses survenues après des injections du vaccin Astrazeneca.