Leur calendrier jugé sexiste, les pompiers de la Haute-Vienne s’excusent

Leur calendrier jugé sexiste, les pompiers de la Haute-Vienne s’excusent