Loir-et-Cher : plus de 450 000 euros détournés suite à une escroquerie aux indemnités d'allocations d'activité partielle

Un couple du Loir-et-Cher a été placé en garde à vue mardi 19 janvier suite à plusieurs escroqueries, au titre de l'activité partielle, en bande organisée. Une information judicaire est ouverte et vise des faits qui pourraient durer depuis le 1er mars.

Loir-et-Cher : plus de 450 000 euros détournés suite à une escroquerie aux indemnités d'allocations d'activité partielle

Un couple du Loir-et-Cher a été placé en garde à vue mardi 19 janvier suite à plusieurs escroqueries, au titre de l'activité partielle, en bande organisée. Une information judicaire est ouverte et vise des faits qui pourraient durer depuis le 1er mars.