Municipales à Lille: les recours des rivaux d'Aubry rejetés

Le tribunal administratif de Lille a rejeté jeudi les recours formés par les deux rivaux, écologiste et LREM, de Martine Aubry (PS) qui contestaient le résultat des dernières municipales de Lille l'ayant reconduite, a-t-on appris auprès de la majorité municipale et de l'avocate d'une requérante. Le tribunal a ainsi suivi l'avis du rapporteur public, Dominique Babski, lors de l'audience le 18 février, qui considérait que "le résultat proclamé est conforme à la volonté des électeurs". Les deux opposants à la maire socialiste, l'écologiste Stéphane Baly et la marcheuse Violette Spillebout, considéraient que la sincérité du scrutin, remporté de seulement 227 voix par Martine Aubry, avait été altéré, notamment en raison d'un nombre important de signatures "radicalement différentes" selon eux d'un tour à l'autre.

Municipales à Lille: les recours des rivaux d'Aubry rejetés
Le tribunal administratif de Lille a rejeté jeudi les recours formés par les deux rivaux, écologiste et LREM, de Martine Aubry (PS) qui contestaient le résultat des dernières municipales de Lille l'ayant reconduite, a-t-on appris auprès de la majorité municipale et de l'avocate d'une requérante. Le tribunal a ainsi suivi l'avis du rapporteur public, Dominique Babski, lors de l'audience le 18 février, qui considérait que "le résultat proclamé est conforme à la volonté des électeurs". Les deux opposants à la maire socialiste, l'écologiste Stéphane Baly et la marcheuse Violette Spillebout, considéraient que la sincérité du scrutin, remporté de seulement 227 voix par Martine Aubry, avait été altéré, notamment en raison d'un nombre important de signatures "radicalement différentes" selon eux d'un tour à l'autre.