Opération Doyens : Stitch s’épanouit auprès de sa nouvelle famille

Confié à un refuge quand sa maîtresse a été transférée dans un Ehpad, Stitch (13 ans) a profité des...

Opération Doyens : Stitch s’épanouit auprès de sa nouvelle famille

« L’idéal serait un chien aussi tranquille que le vôtre… » Quand elle voit Stitch allongé dans un panier du refuge de Beauregard (58) la regarder d’un air calme, Brigitte est persuadée qu’il s’agit non pas d’un chien à adopter… mais de celui de l’employée !

Privé de sa maîtresse partie en Ehpad

« Eh bien non ! », sourit la future adoptante. Stitch, 13 ans, attendait bien une nouvelle famille. « Nous voulions sortir un vieux chien de là, il était parfait ! », lâche-t-elle. S’il reste « méfiant au premier regard », le Basset fauve de Bretagne ne tarde pas à épancher sa joie en « courant vers la voiture ».

Confié au refuge à la suite du placement de sa maîtresse dans un établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) il y a plus d’un an, Stitch a été choyé par les bénévoles. Cette histoire a touché Brigitte qui cherche encore à renouer le contact avec la dame âgée. « Je lui ai écrit en donnant des nouvelles de Stitch et lui dire qu’il était entre de bonnes mains mais je n’ai pas encore reçu de réponse. C’est triste de ne pas pouvoir emmener son chien », déplore-t-elle.

L’Opération Doyens, « formidable »

Après quelques mois d’adaptation, le doyen a fini par trouver sa place auprès de Babe, l’autre chien de la famille malheureusement parti à 13 ans d’un cancer. « Babe n’aimait pas trop les autres chiens mais avec Stitch, ça s’est parfaitement bien passé », souligne Brigitte. Chaque jour, la maîtresse découvre une part attachante de son animal. « Quand je le caresse sur le ventre, il fait un bruit très fort pour montrer qu’il est content, s’amuse-t-elle. C’est un chien qui adore les promenades. Cela tombe bien car on a du terrain. »

Stitch est l’un des bénéficiaires de l’Opération Doyens de la Fondation 30 Millions d’Amis, un dispositif permettant aux familles adoptantes de bénéficier du remboursement des frais vétérinaires à hauteur de 600 euros pour les chiens de 10 ans et plus. « C’est formidable, applaudit Brigitte. Les vieux chiens méritent toute notre considération ». L’adoptante a décidé de ne pas utiliser cet avantage afin qu’il profite à une autre famille… et à un autre doyen.