Privé de voyage, un photographe rouennais envoie 30 appareils à de parfaits inconnus au Japon

Epidémie mondiale et confinement obligent, le photographe rouennais Jonathan Bertin a dû se réinventer pour capturer l'autre partie du globe. Lui est venu un flash, mais pas celui de son objet préféré, envoyer trente appareils photo à des inconnus... au Japon. Et voici le résultat. 

Privé de voyage, un photographe rouennais envoie 30 appareils à de parfaits inconnus au Japon

Epidémie mondiale et confinement obligent, le photographe rouennais Jonathan Bertin a dû se réinventer pour capturer l'autre partie du globe. Lui est venu un flash, mais pas celui de son objet préféré, envoyer trente appareils photo à des inconnus... au Japon. Et voici le résultat.