YouTube prolonge la suspension de Trump par crainte de violences

par Elizabeth Culliford et Paresh Dave (Reuters) - YouTube, propriété de Google, a annoncé mardi prolonger d'au moins une semaine l'interdiction visant la chaîne du président américain sortant Donald Trump par crainte que de nouvelles violences éclatent à Washington alors que le président élu Joe Biden doit être investi mercredi à la Maison blanche. Suite à l'assaut mené le 6 janvier par ses partisans contre le Capitole alors que le Congrès certifiait la victoire de Joe Biden à l'élection présidentielle de novembre, Donald Trump a été interdit la semaine dernière de télécharger de nouvelles vidéos ou de diffuser des vidéos en direct via YouTube. YouTube a reproché à Donald Trump d'avoir violé sa réglementation en incitant à la violence.

YouTube prolonge la suspension de Trump par crainte de violences
par Elizabeth Culliford et Paresh Dave (Reuters) - YouTube, propriété de Google, a annoncé mardi prolonger d'au moins une semaine l'interdiction visant la chaîne du président américain sortant Donald Trump par crainte que de nouvelles violences éclatent à Washington alors que le président élu Joe Biden doit être investi mercredi à la Maison blanche. Suite à l'assaut mené le 6 janvier par ses partisans contre le Capitole alors que le Congrès certifiait la victoire de Joe Biden à l'élection présidentielle de novembre, Donald Trump a été interdit la semaine dernière de télécharger de nouvelles vidéos ou de diffuser des vidéos en direct via YouTube. YouTube a reproché à Donald Trump d'avoir violé sa réglementation en incitant à la violence.